Invitée de BFMTV ce vendredi, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques a balayé tous les sujets qui touchent le football français ces derniers jours.

• Affaire Hamraoui: « Je veux que Kheira puisse se reconstruire »

« C’est une affaire qui est la négation même des valeurs du sport: respect de l’adversaire, du fair-play, d’un cadre, d’une coéquipière. J’ai une solidarité pour ce que Kheira Hamraoui vit et ce qu’elle ressent. Mes équipes ont pu échanger avec elle, je lui ai envoyé un petit mot. Il faut que cette affaire puisse aller à son terme. J’envisage de l’accompagner dans le lancement de sa fondation pour lutter contre le cyber-harcèlement. J’ai envie de lui souhaiter bonne chance et une immense résilience. Je lui souhaite ce rebond possible. Il faut qu’elle puisse repartir du bon pied et qu’on l’accompagne. Ce que je veux, c’est qu’elle puisse se reconstruire, qu’elle prenne appuis sur les personnes qui peuvent l’aider. On sera à ses côtés.”

• Affaire Pogba: « Quand ça touche à votre famille, c’est excessivement douloureux »

« Il y a une enquête en cours. Elle est pleine de rebondissements. J’ai envie d’exprimer ma solidarité envers Paul Pogba. J’imagine la douleur qu’il ressent. Quand on est sportif de haut niveau, la question de l’entourage est décisive. Vous êtes exposés à des influences bonnes et moins bonnes, parfois désastreuses. Quand ça touche à votre famille, c’est excessivement douloureux, surtout dans un moment où il ne peut pas compter sur le foot pour s’en sortir. Il faut qu’on améliore la situation. Sur la question des entourages dans le monde du sport, il faut qu’on arrive à mieux agir. Je n’ai pas encore parlé avec Paul Pogba. »

• Scandales à la FFF: « Quand on est la première Fédé de France, on se doit d’être exemplaire »

“Je me suis entretenue avec Noël Le Graët et Florence Hardouin pour essayer d’avoir leurs propres perspectives. Le comité exécutif de la FFF a porté plainte contre certains de ces faits rapportés dans So Foot. J’ai diligenté un audit. La lettre de mission est en train d’être finalisée. Cette mission sera menée avec la célérité nécessaire. J’ai insisté sur le respect absolu des personnes, lutte contre toutes formes de violence, sexistes et sexuelles, lutte contre les discriminations. J’ai été ferme, ils pourront en témoigner. Quand on est la première Fédé de France, on se doit d’être exemplaire. Ce n’est pas négociable. J’ai demandé à Noël Le Graët une assurance absolue de produire tous les rapports d’audit dans toutes les versions pour permettre aux inspecteurs de l’Inspection Générale du Sport et de la recherche de faire pleinement leur travail.

J’ai enclenché cette enquête sur le pilotage et le management de la FFF. Il faut garder la tête froide et avoir de la méthode. On va respecter chacune des étapes dont j’ai posé le cadre. Ce sont des enquêtes à charge et à décharge, avec la transparence absolue sur tous les éléments disponibles. J’ai également travaillé avec mes services pour regarder ce qui avait été remonté dans ces enquêtes, savoir ce qui avait été signalé ou non au Ministère. Il faut que cette Fédération s’empare mieux du sujet car il doit y avoir zéro tolérance. »

« Je ne vais pas rentrer dans le détail nominatif des affaires. Tout ce qui est connu du Ministère des Sports fera l’objet d’un traitement le plus diligent possible. On a fait beaucoup de progrès depuis deux ans au Ministère des Sports. Il faut respecter le temps du signalement et du traitement. Il faut une culture qui évolue. Des Fédérations sont exemplaires, comme au tennis et au handball. Je ne peux pas traiter en un claquement de doigt. On est en train de faire le travail. Aujourd’hui, je ne vais pas démettre le président sur la base d’un article.”

• Sur les affaires en général: « On a besoin d’avoir un sport un peu nettoyé »

« Je suis impatiente que tout cela se traite. On a besoin d’avoir un sport un peu nettoyé d’un certain nombre de dysfonctionnements. Le sujet des violences dans le sports, on veut l’éradiquer. Ça vaut aussi pour les violences sexuelles, la violence dans les stades. Je veux retrouver des stades où on peut aller sereinement avec nos gamins regarder un match de foot. »

• Sur la Coupe du monde au Qatar

“On verra avec le Président de la République et la Première Ministre (pour sa présence à la Coupe du monde). Si l’équipe va très loin, ce sera le rôle d’un représentant du Gouvernement d’encourager notre équipe. Je constate que depuis 2018, des progrès ont été faits. »

« J’ai suggéré à la Fédération française de football de sensibiliser les joueurs à la question de la situation des travailleurs. Les Danois l’ont fait, Les Anglais, les Belges le font. Ce serait pas mal que les Bleus le font, c’est une demande d’Amnesty. C’est une opportunité de faire progresser les consciences. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Scandales #FFF #affaires #Hamraoui #Pogba.. #Les #mises #point #dAmélie #OudéaCastera #sur #BFMTV

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)