Battu ce samedi par Rennes (3-1) lors de la neuvième journée de Ligue 1, Strasbourg a été contraint d’évoluer à 10 contre 11 pendant une heure de jeu. En conférence de presse, Julien Stéphan a critiqué l’arbitrage, fustigeant la suspension de Gerzino Nyamsi.

Strasbourg n’avance pas. Le Racing a été battu à domicile par Rennes (3-1) ce samedi, lors de la neuvième journée de Ligue 1. Depuis le début de saison, l’équipe de Julien Stéphan n’a toujours pas connu la victoire, avec quatre revers et cinq nuls. Contre le club breton, le RCSA a été réduit à 10 avant de sombrer.

Gerzino Nyamsi a été expulsé (28e) pour une semelle sur Benjamin Bourigeaud. “J’ai beaucoup lu monsieur Garibian le patron des arbitres cette semaine. Il parlait de la décision qui avait été prise pour Bradley Locko il y a quinze jours à Reims. Il a dit qu’il aurait souhaité que le carton rouge ne soit pas mis parce qu’il avait dégagé le ballon en premier et qu’ensuite le pied avait terminé sur la jambe de son adversaire. Or il se trouve que dans cette situation aujourd’hui le ballon est dégagé en premier et ensuite le pied termine sur la jambe, a expliqué Stéphan en conférence de presse, réagissant au carton rouge infligé à son joueur. Je ne sais pas comment Gerzi aurait pu enlever sa jambe. Il faudra qu’on m’explique mais ça a complètement bouleversé le cours du match. »

« On a besoin de comprendre »

Arnaud Kalimuendo a porté son équipe ensuite, avec un but et deux passes décisives. Habib Diallo a réduit le score sur penalty mais Strasbourg a évolué pendant plus d’une heure à 10. « On ne comprend pas. Il y a une communication qui est faite de la part du patron des arbitres, qui nous explique et on a besoin de comprendre, les différentes situations. On se retrouve à subir de nouveau un fait de jeu contraire quelques jours après », a pointé du doigt Stéphan.

De son côté, Bruno Genesio a estimé que le rouge était mérité « au vu des marques de Bourigeaud ». L’entraîneur du Stade Rennais n’a pas ailleurs « pas aimé » l’entame de match, jusqu’à cette bascule provoquée par l’expulsion. « 

On a été sanctionné très durement sur ce match », a conclu Stéphan, qui souhaite par ailleurs que la commission de discipline annule le carton rouge de son joueur. 18e provisoirement de Ligue 1, Strasbourg se déplacera à Angers dimanche prochain.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Stéphan #comprend #pas #lexpulsion #Nyamsi #fustige #larbitrage

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)