En conférence de presse samedi à la veille d’un match comptant pour la 7e journée de Liga face à Osasuna, Carlo Ancelotti est revenu sur les propos de Luis Suarez, pour qui Federico Valverde ressemble dans le jeu à Steven Gerrard. Pour le technicien italien, la comparaison fait sens.

Luis Suarez connaît bien Steven Gerrard et Federico Valverde, deux de ses coéquipiers au cours de sa carrière. Pour l’ancien buteur du FC Barcelone, les deux joueurs ont même plusieurs qualités similaires. En conférence de presse ce samedi, à la veille d’un match de Liga contre Osasuna, Carlo Ancelotti a validé la comparaison lancée par l’attaquant uruguayen.

« Il a tout pour atteindre le niveau de Gerrard et aller même plus haut »

« Oui, je suis d’accord. Il a beaucoup de choses de Gerrard en lui. C’est très bien pour lui d’être comparé à un joueur qui a eu autant de succès. Je crois que Federico a tout pour atteindre ce niveau et aller même plus haut », a lancé Carlo Ancelotti à propos de son joueur de 24 ans, qui reste sur trois buts lors des trois derniers matchs, avec une réalisation notamment dans le derby face à l’Atlético de Madrid.

Carlo Ancelotti n’a jamais dirigé Steven Gerrard mais l’a bien connu en tant qu’adversaire. Face au milieu de terrain anglais et ses coéquipiers de Liverpool, le technicien italien avait été renversé par exemple en finale de Ligue des champions en 2005, alors à la tête de l’AC Milan.

La saison dernière, Federico Valverde avait participé à 46 matchs toutes compétitions confondues, pour un but et deux passes décisives, utilisé dans plusieurs positions. L’Uruguayen était arrivé en 2016 au Real Madrid en provenance du CA Penarol. Il a su depuis se faire une place dans l’effectif merengue, avec son gros volume de jeu. « Un joueur box to box, avec du punch », selon Luis Suarez, pour qui son compatriote a fait récemment de « gros progrès ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Ancelotti #valide #comparaison #ValverdeGerrard

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)