Censé débuter à 18h45, le match d’Europa Conference League entre l’OGC Nice et Cologne a été reportée à 19h40, en raison d’affrontements dans les tribunes de l’Allianz Riviera. Durant le conflit, des fans du PSG ont été impliqués aux côtés de ceux de Cologne dans les échauffourées.

Il est habituel de voir des supporters se provoquer dans les tribunes avant le début d’une rencontre. Mais les évènements à l’Allianz Riviera ont clairement dépassé ce degré de violence. Avant la rencontre d’Europa Conference League entre l’OGC Nice et Cologne, les fans des deux camps en sont venus aux mains.

>> Nice-Cologne: toutes les infos EN DIRECT

Mais il n’y avait pas que des Allemands et Niçois dans ce conflit. Comme révélé par RMC Sport, des hommes se revendiquant comme supporters du PSG étaient présents aux côtés des supporters allemands pour en découdre avec les ultras niçois. Il s’agit de membres des « Supras Auteuil », un groupe dissout lors du plan Leproux en 2010 et qui n’est plus reconnu par le PSG. Deux des membres de ce groupe dissout ont été blessés lors de ces affrontements.

Un lien entre certains supporters parisiens et de Cologne

Rappelons qu’il existe un certain lien entre les Allemands et les Parisiens. Au moment du retour des ultras (notamment les Supras d’Auteuil) au Parc des Princes en 2016, après le plan Leproux, des fans de Cologne avaient célébré l’évènement avec une banderole aux couleurs du club parisien: « 25 ans Mentalité Ultra. »

Bilan de ces affrontements, de nombreux individus en sont ressortis touchés. Neuf supporters sont blessés, dont les deux les pluis gravement atteints, qui sont donc des ultras parisiens. Celui ayant fait une chute de 5 mètres, et celui qui a reçu un coup de couteau. L’homme victime de la chute était conscient après avoir été présenté dans un premier temps en « urgence absolue » par la préfecture des Alpes-Maritimes.

JO avec Maxime Tilliette à Nice



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #deux #supporters #gravement #blessés #dans #stade #sont #des #supporters #parisiens

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)