Gabriel Heinze a été licencié de son poste d’entraîneur dimanche par Atlanta United, en Major League Soccer. Les joueurs de la franchise américaine auraient dénoncé les conditions de travail drastiques imposées par le coach argentin.

Il n’a jamais compté ses efforts sur le terrain. Durant sa carrière de défenseur, Gabriel Heinze a marqué les esprits par sa grinta et son sens du sacrifice, du PSG à l’OM, en passant par Manchester United ou le Real Madrid. Désormais entraîneur, l’Argentin réclame la même exigence à ses joueurs. En imposant des règles drastiques au quotidien. Mais la méthode ne plait pas à tout le monde. Si elle a plutôt bien marché en Argentine (à Velez Sarsfield notamment), elle vient de lui coûter son poste aux États-Unis.

Heinze a ainsi été licencié dimanche par Atlanta United, six mois après sa nomination. En 17 matchs, le technicien de 43 ans n’a obtenu que 4 victoires, pour 8 nuls et 5 défaites. Il restait sur 8 revers de rang, la pire série de l’histoire de la franchise depuis son intégration à la Major League Soccer en 2017.

Mais au-delà de ces mauvais résultats, c’est bien son style de management qui a précipité son départ. Atlanta United a évoqué « des problèmes liés à la gestion quotidienne de l’équipe », au moment d’officialiser l’éviction d’Heinze. Selon une information du média local Atlanta Journal Constitution, confirmée par ESPN, le syndicat des joueurs a déposé une plainte contre lui pour violations présumées de la convention collective. Une accusation très sérieuse dans le sport US.

Séances à rallonge, limitation d’eau, congés incertains…

Heinze est accusé d’avoir notamment forcé ses joueurs à dépasser le nombre d’entraînements prévus lors de la préparation. Il aurait limité les quantités d’eau disponible lors des séances, ce qui aurait obligé les médecins du club à intervenir. Le coach argentin, qui dirigeait cinq de ses compatriotes en Géorgie, aurait également refusé de garantir un nombre précis de jours de congés à ses troupes.

Tout en les forçant à rester joignables sur leur téléphone à tout moment, pour répondre à une convocation imprévue au centre d’entraînement. La mise à l’écart du Colombien Josef Martinez, l’attaquant vedette de l’équipe, a aussi écorné son image auprès des fans. Et créé une grande incompréhension dans le vestiaire. En attendant de trouver un successeur à Heinze, Atlanta United (fondée en 2014) a nommé son adjoint Rob Valentino pour assurer l’intérim.

Source de l’article, 2021-07-20 17:45:04

Auteur