En marge de la rencontre Nice-OM qui a tourné à l’affrontement sur le terrain de l’Allianz Riviera, dimanche soir en clôture de la 3e journée de Ligue 1, José Cobos, ancien joueur de Nice, et Pablo Longoria, président de l’OM, ont eu une altercation en tribune présidentielle.

Arrêtée dans une totale confusion, la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille n’aura pas été particulièrement tendue que sur la pelouse. Après l’interruption du match suite à l’envahissement du terrain par des supporters niçois, provoquant de multiples incidents et bousculades, la tension a également été palpable en tribune présidentielle.

Alors que le chaos régnait un peu plus bas, le président de l’OM, Pablo Longoria, et José Cobos, ancien joueur de Nice désormais adjoint aux Sports à la mairie de Nice, ont eu une vive altercation dans les hauteurs des gradins de l’Allianz Riviera. Un échange assez chaud entre les deux hommes, au milieu d’une tribune largement garnie.

>> Retour minute par minute sur les événements qui ont terni ce Nice-OM

« Ce qu’il s’est passé aujourd’hui est complètement inacceptable »

Après la rencontre, finalement conclue sur un match stoppé à 1-0 après le refus des Marseillais de revenir sur le terrain, Pablo Longoria avait expliqué pour RMC Sport la décision de son club de ne pas reprendre le match « pour la sécurité de [ses] joueurs ».

« C’est déjà la deuxième fois, on a vécu ça à Montpellier, on a décidé de reprendre là-bas. Ce qu’il s’est passé aujourd’hui est complètement inacceptable, a lâché le dirigeant marseillais. On doit faire des précédents pour le football français. L’arbitre était avec nous, il nous a confirmé, à Jorge Sampaoli et moi, que la sécurité n’était pas garantie. Sa décision était d’arrêter le match. La Ligue a décidé, pour une question d’ordre public, de faire reprendre le match. Ce n’est pas acceptable pour nous, c’est pour cela qu’on a décidé de ne pas reprendre le match et de retourner à Marseille ce soir. »

Romain Daveau, avec F.Ge et C.B



Source link
rmcsport.bfmtv.com #vive #altercation #entre #José #Cobos #Pablo #Longoria #tribune

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)