Futur entraîneur de l’Olympique de Marseille, Igor Tudor reste assez méconnu en France, notamment le style de jeu qu’il applique à ses équipes. Mais lors de son arrivée sur le banc de l’Hellas Vérone en Serie A en 2021, le technicien croate n’avait pas caché son ambition: gagner.

L’essentiel c’est les trois points. Parfois moqués pour leurs analyses d’après-match, les footballeurs restent assez clairs sur leur envie: la victoire coûte que coûte. Si certains y parviennent en produisant du beau jeu, Igor Tudor semble parfois prêt à sacrifier la beauté au profit de l’efficacité. Futur entraîneur de l’OM où il va succéder à Jorge Sampaoli, le technicien croate veut une équipe prête à tout pour l’emporter.

« Je veux que mon équipe ait tout. Qu’elle court, qu’elle soit agressive. On donne des étiquettes aux équipes. Elle est comme-ci, elle est comme-ça, lançait Igor Tudor lors de sa présentation à l’Hellas Vérone en septembre 2021. Ce n’est pas comme ça. L’idée avec le ballon est de faire la passe juste. La clé est de s’adapter à son équipe. »

>> Toute l’actualité du mercato

Le rythme prime sur le schéma tactique

Deuxième de Ligue 1 la saison passée, l’OM dispose d’un bel effectif pour l’après-Sampaoli. Si certains cadres de l’équipe comme Boubacar Kamara ou William Saliba sont partis, le socle de l’équipe première n’a pas trop évolué. Adepte du 3-5-2 lors de son passage éphémère de quelques mois à Galatasaray en 2017, il a encore peaufiné son schéma par la suite et notamment en Serie A où il a mené l’Hellas Vérone à une belle neuvième place avant de négocier son départ. Une tactique à trois derrière qu’il pourrait réutiliser du côté de Marseille. Même si lui assure ne pas être fermé à l’innovation si cela permet de l’emporter.

« Mon système de jeu, c’est la victoire. Les systèmes ne sont pas primordiaux, avait encore estimé l’ancien défenseur de la Juventus à son arrivée chez les Gialloblu. Ils viennent après le style, la façon de jouer. Cela n’a pas d’importance. L’identité est ailleurs. On voit, on ressent l’intensité, le mouvement sans ballon, pas un 4-2-3-1. »

Tudor: « Voir une équipe qui donne tout »

Au-delà de la victoire, plusieurs anciens protégés d’Igor Tudor ont confirmé à RMC Sport l’importance du travail physique pendant la semaine. Une intense préparation qui permet de tout donner et de courir (presque) sans relâche lors des rencontres. Et voilà bien une marque de fabrique de l’international croate aux 55 sélections.

« Je veux tout. Une équipe qui joue bien, agressive, qui court, qui défend et attaque bien. Tous les entraîneurs veulent ça. Je veux tout ça, avait encore lâché le futur entraîneur de l’OM au moment de se présenter aux médias à Vérone. Cela dépend des joueurs. Du style du football développé. Les gens ne veulent plus voir le même football qu’avant. Les gens au stade veulent voir une équipe qui donne tout, et ils veulent se divertir. Et ça le sera de plus en plus, les gens sont exigeants. Il faut aller en ce sens. »

Si l’OM ne gagnera probablement pas tous ses matchs lors de la saison 2022-2023, on risque bien de ne pas s’ennuyer avec cette équipe. Et si certains rechignent un peu à faire les efforts pour le collectif, Igor Tudor sera là pour leur indiquer la marche à suivre. Quitte à donner un peu de la voix depuis le bord du terrain.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Mon #système #jeu #cest #victoire #quand #Tudor #présentait #son #style #lHellas #Vérone

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)