Le derby de Madrid dimanche dernier (remporté 2-1 par le Real sur le terrain de l’Atlético) était également brûlant en dehors de la pelouse. Après des propos polémiques dans la semaine, des supporters des Colchoneros avaient entonné des chants racistes à l’encontre de Vinicius Junior.

L’accueil qu’allait reserver le Civitas Metropolitano à Vinicius était scruté. Malheureusement, la réponse n’a pas tardé à arriver. Plusieurs supporters de l’Atlético ont entonné dimanche dernier, en amont et au cours du derby, des chants racistes à l’égard de l’attaquant brésilien. Sur le terrain, le Real s’est imposé 2-1.

La rencontre prend désormais une tournure judiciaire. Le parquet de Madrid a ainsi ouvert une enquête concernant les chants racistes dirigés contre Vinicius. La décision du parquet fait suite à une plainte déposée par le Mouvement contre l’intolérance concernant les incidents commis par un groupe de supporters qui, à l’arrivée du bus du Real Madrid, a chanté: « Tu es un singe, Vinícius tu es un singe ». Selon la radio COPE, le parquet demande notamment à la police d’établir si les « chanteurs » entretiennent des relations avec des groupes violents. La police aurait déjà identifié trois suspects.

Un agent de joueurs avait dérapé quelques jours plus tôt

Invté de l’émission El Chiringuito quelques jours plus tôt, un agent de joueurs avait créé la polémique en déclarant que Vinicius devait arrêter de « faire le singe » lors de ses célébrations de buts – le Brésilien ne fait en réalité que danser. Le monde du football brésilien avait partagé son indignation, de Pelé à Neymar. La star du PSG avait écrit samedi sur Twitter « danse Vini JR » puis quelques heures plus tard: « Suis-je le seul à m’être réveillé en voulant que Vinicius marque un but demain ? »

La légende Pelé avait quant à elle partagé un message de paix et de liberté: « Le foot c’est la joie. C’est une danse. C’est une vraie fête. Bien que le racisme existe toujours, nous ne permettrons pas que cela nous empêche de continuer à sourire. Et nous continuerons à combattre le racisme de cette façon : en luttant pour notre droit d’être heureux. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #une #enquête #ouverte #après #les #chants #racistes #contre #Vinicius #lors #derby #Madrid

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)