Le conseil d’administration du FC Barcelone tient une assemblée extraordinaire de ses membres ce jeudi. Le club pourrait voter l’approbation de la vente d’une partie de ses droits TV de Liga pour renflouer ses caisses.

Journée décisive en Catalogne. Ce jeudi, à partir de 18h30, les membres du conseil d’administration du FC Barcelone tiendront une assemblée extraordinaire. Objectif: trouver des solutions pour booster les finances du club blaugrana. Plusieurs leviers pourraient être activés, comme la vente à hauteur de 49,9% de BLM (Barça Licensing and Merchandising), une société créée par l’ancien président Josep Maria Bartomeu en charge de l’exploitation commerciale liée aux licences sur le merchandising. Un fonds d’investissement (Fanatics et Investindustrial) serait prêt à offrir 275 millions d’euros pour récupérer les 49,9% de BLM.

Un deal avec CVC?

Autre possibilité: la signature d’un deal avec CVC Capital Partners. Pour rappel, ce fonds d’investissement basé au Luxembourg est l’un des plus actifs ces dernières années dans le monde du sport. Avant d’être choisi par le football français pour la création de sa société commerciale, il a notamment fait des incursions dans la F1 et le Tournoi des VI Nations. En Espagne, LaLiga, la société qui gère le football professionnel, a décidé l’an dernier de vendre 10% de son capital à CVC Capital Partners, contre une levée de près de deux milliards d’euros.

Comme le Real Madrid et l’Athletic Bilbao, le Barça n’a d’abord pas été séduit par cette opération. Mais il pourrait aujourd’hui voter l’approbation de la vente de 25% de ses droits TV de Liga à CVC.

Sans oublier la question du mercato. La mise sur le marché de certains éléments jugés indésirables (Oscar Mingueza, Samuel Umtiti, Clément Lenglet…) pourrait être validée. Le cas Frenkie De Jong, annoncé dans le viseur de Manchester United, pourrait aussi être tranché. Au total, Barcelone espère récupérer la coquette somme de 700 millions d’euros selon le quotidien Sport. Avant d’en investir une partie cet été pour se renforcer à plusieurs postes.

A en croire la presse catalane, Jules Koundé (Séville), Franck Kessié (AC Milan) et Andreas Christensen (Chelsea) sont les principales cibles de Xavi. Mais le dossier prioritaire se nomme Robert Lewandowski. Comme expliqué par RMC Sport, Barcelone compte formuler une deuxième offre pour l’attaquant polonais, auteur de 50 buts en 46 matchs cette saison toutes compétitions confondues. La première, qui était de 32 millions d’euros hors bonus, a été ignorée par le Bayern. La deuxième devrait dépasser les 40 millions d’euros, bonus compris.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #pourquoi #Barça #joue #gros #lors #son #assemblée #générale #notamment #pour #Lewandowski

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)