Markus Kattner, l’ancien directeur financier de la Fifa, a été auditionné dans le cadre du procès pour fraude contre Sepp Blatter et Michel Platini, qui se déroule actuellement en Suisse. Il a contredit le témoignage d’Olivier Thormann, l’ex-procureur fédéral, contre qui Platini a porté plainte dans la foulée pour « violation du secret de fonction ».

Le témoignage de Markus Kattner a fait beaucoup de bruit au tribunal pénal fédéral de Bellinzone (au sud de la Suisse), où se déroule depuis plusieurs jours le procès de Sepp Blatter et Michel Platini, les anciens présidents de la Fifa et de l’UEFA. Les deux hommes sont jugés pour escroquerie en raison d’un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 millions d’euros) que la Fifa a versé à Platini pour des prétendus conseils entre juillet 1998 et juin 2002.

Markus Kattner, ex-directeur financier de la Fifa, a contredit la version d’Olivier Thormann, l’ancien procureur fédéral. Ce dernier a affirmé dans une déposition (dont le compte-rendu a été transmis au tribunal) que Kattner avait alerté le ministère public de la Confédération au sujet de ce paiement de 2 millions. Une information démentie par Kattner, qui a expliqué n’avoir eu « aucune raison » de le faire.

L’avocat de Platini accuse Thormann de mentir

Dans la foulée, l’avocat de Platini a porté plainte contre Thormann pour « violation du secret de fonction », d’après la radio suisse RFJ. Le représentant du dirigeant français de 66 ans accuse l’ancien procureur fédéral de s’être entretenu pendant plus d’une heure avec des journalistes après son témoignage la semaine dernière. Il estime également que les propos de Kettner montrent que Thormann a menti dans sa déposition.

Jusqu’à présent, Blatter et Platini ont rejeté les accusations de fraude qui pèsent sur les épaules. Le procès va se poursuivre cette semaine, avec des audiences raccourcies en raison de l’état de santé de Blatter, âgé de 86 ans.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Platini #contreattaque #porte #plainte #contre #lexprocureur #fédéral #charge #son #affaire

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)