S’il dit ne pas avoir vu Xeka et Tiago Djalo en venir aux mains à la fin de la première période du match amical Courtrai-Lille (1-1) ce samedi, l’entraîneur des Dogues Jocelyn Gourvennec ne devrait pas laisser cette affaire sans suite.

Dure, dure la reprise des champions de France. Après s’être incliné face à la Gantoise (1-0), Lille a dû se contenter d’un match nul décevant 1-1 ce samedi face aux Belges de Courtrai. Une rencontre amicale marquée par deux expulsions au Losc, celles de Xeka et Tiago Djalo. Les deux Portugais en sont venus aux mains à la fin de la première mi-temps avant d’être rapidement séparés puis expulsés par l’arbitre.

« Je ne sais pas ce qui s’est passé, je sais juste qu’il y a eu une altercation, a déclaré le nouvel entraîneur lillois Jocelyn Gourvennec. On va s’expliquer à tête reposée et régler ça en interne. Après, c’était plus un numéro d’équilibriste qu’un respect du plan de bataille pour avancer. On a été obligé de s’adapter et prendre des risques sur les temps de jeu. »

Xeka s’est excusé

Après le match, Xeka a posté un message pour s’expliquer : « J’ai fait une remarque à un collègue avec qui je n’ai jamais eu de soucis. Celui-ci s’est senti offensé. Pourtant, je ne l’ai jamais insulté ni n’ai manqué de respect envers lui. Au coup de sifflet à la mi-temps, il s’est précipité vers moi et m’a agressé. J’ai essayé de tout simplement me défendre. Je m’excuse auprès des supporters et du club pour cette situation. Tous les gens qui me connaissent savent bien que je ne suis pas du tout agressif. Je peux avoir une personnalité forte mais j’ai toujours de bonnes intentions. » Pas sûr que Gourvennec ne l’entende de cette oreille.

Source de l’article, 2021-07-18 00:05:58

Auteur