Dans une interview accordée à L’Équipe, Jocelyn Gourvennec est revenu sur l’altercation entre Xeka et Tiago Djalo, la semaine dernière, lors d’un match amical en Belgique. Les deux joueurs avaient été exclus après s’être chauffés sur le terrain. Le coach du LOSC assure que tout est rentré dans l’ordre.

C’est une séquence assez inhabituelle. Surtout en match de préparation. Xeka et Tiago Djalo en sont venus aux mains, la semaine dernière en Belgique, lors d’un amical contre Coutrai (1-1). Au moment de rentrer aux vestiaires pour la mi-temps, les deux joueurs de Lille ont eu une altercation sur le terrain. L’arbitre les a exclus et le LOSC a dû évoluer à neuf contre dix (l’entraîneur de Coutrai a retiré un de ses joueurs pour offrir une opposition moins déséquilibrée).

Après la rencontre, Xeka a présenté ses excuses sur les réseaux, en expliquant avoir adressé une remarque à Tiago Djalo, qui est alors venu en découdre. De quoi plomber un peu l’ambiance dans le vestiaire des champions de France? Pas du tout, selon Jocelyn Gourvennec. Dans une interview accordée à L’Équipe, le nouvel entraîneur lillois, nommé en remplacement de Christophe Galtier (parti à Nice), a refermé ce chapitre embarrassant.

« Le président a reçu les deux joueurs »

« Ce sont des choses peu communes. L’histoire a été réglée, assure le technicien de 49 ans. Le président (Olivier Létang, ndlr) a reçu les deux joueurs, Xeka et Tiago Djalo, j’étais là aussi avec Sylvain Armand (le coordinateur sportif), qui est là au quotidien avec nous. On doit pouvoir éviter cela car pour l’image du club, ce n’est pas très bon. Je pense que les joueurs ont compris qu’il fallait utiliser leur énergie pour battre les adversaires et non pas se battre entre nous. »

Actuellement en stage au Portugal, le Losc va boucler sa préparation par un dernier amical contre le FC Porto, ce dimanche à Faro (20h45). Une semaine avant le Trophée des champions face au PSG, dimanche prochain à Tel-Aviv (Israël).



Source link
rmcsport.bfmtv.com #lembrouille #entre #Xeka #Tiago #Djalo #est #réglée #assure #Gourvennec

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)