À l’issue de la victoire de l’équipe de France contre l’Autriche en Ligue des nations ce jeudi soir (2-0), Kylian Mbappé a de nouveau abordé l’affaire des droits à l’image des Bleus. L’attaquant assure que sa démarche était collective et qu’il s’est « battu pour (ses) coéquipiers ».

Le feuilleton de ce début de semaine s’est invité dans l’après-match de l’équipe de France contre l’Autriche (2-0). Ce jeudi soir, trois jours après que Kylian Mbappé a annoncé, dans un communiqué, son intention de boycotter une séance photos avec des partenaires des Bleus, l’attaquant tricolore a une nouvelle fois été interrogé sur cette affaire. Le joueur du PSG a tenu à préciser que sa démarche était collective.

>> Revivez France-Autriche (2-0)

Mbappé: « Ce n’est pas grave de prendre les critiques »

« Le groupe a toujours été derrière moi, peut-être que vous ne le saviez pas, a indiqué Mbappé en zone mixte. Depuis le début, c’était une démarche collective, c’est juste que je n’ai pas de problème à aller sur le devant de la scène pour me battre pour mes coéquipiers. Ce n’est pas grave de prendre les critiques, ça ne changera pas ma manière de jouer ou de vivre. Si ça peut permettre au groupe d’avoir ce qu’il veut, c’est le principal. »

Lundi, l’annonce du natif de Bondy avait pourtant plongé l’équipe de France dans une sacrée tempête. Finalement, Mbappé avait bien participé aux opérations marketing des Bleus le lendemain. La FFF avait revu sa position après une réunion d’une demi-heure lundi soir avec Didier Deschamps, le capitaine Hugo Lloris, le vice-capitaine Raphaël Varane et Kylian Mbappé.

Varane: « Une demande qui est simple, logique et légitime »

L’instance voulait éviter que la star des Bleus n’apparaisse sur aucune campagne de ses partenaires pour la Coupe du monde et a fléchi, promettant de réviser « dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection ». Mardi, il a donc participé normalement à la séance photos.

En conférence de presse d’avant-match, mercredi, Raphaël Varane avait confirmé que le combat de Mbappé concernait tout le groupe. « Collectivement, on veut faire respecter le droit d’image individuel de chaque joueur. C’est une demande qui est simple, logique et légitime. On veut simplement une mise à jour pour éviter les bugs à l’avenir sur ce sujet-là. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #groupe #toujours #été #derrière #moi #assure #Mbappé

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)