S’il n’est resté que sept matchs sur le banc du FC Nantes comme entraîneur l’hiver dernier, Raymond Domenech s’attribue une part de la réussite du club, maintenu en Ligue 1 à l’issue des barrages.

« Je sais que les gens vont bondir, quelques-uns vont dire ‘il est fou’, mais je m’en fous. » Raymond Domenech sait depuis longtemps que ses propos font réagir. Interrogé ce jeudi par France Info, l’ancien sélectionneur est revenu sur son passage express sur le banc du FC Nantes. Juste après Noël, Waldemar Kita le nomme au poste d’entraîneur d’un club en pleine détresse sous les ordres de Christian Gourcuff. Quarante-six jours, sept matchs, zéro victoire et quatre matchs nuls plus tard, Domenech est viré, remplacé par Antoine Kombouaré. Il laisse le club à la 18eme place. Avec le Kanak, le FCN sauvera sa peau à l’issue des barrages, face à Toulouse.

Kita « a cédé un peu à la panique »

« Moi, je pense que ce qu’on avait mis en place a aussi aidé à apaiser un petit peu ce climat d’incertitude, d’inquiétude, de remettre les joueurs en confiance. Je fais partie de ceux qui ont sauvé le FC Nantes aussi », clâme Raymond Domenech.

S’il estime avoir contribué au maintien des Jaune et Vert et toujours capable de reprendre un club à 69 ans, l’ancien coach de l’OL n’est pas amer même s’il envoie quand même un petit message au président Kita : « Je comprends la position du président qui a cédé un peu à la panique. À ce moment-là, on se dit qu’est-ce qui va arriver ? On change, on en prend un autre. C’est dans l’air du temps. On est dans l’immédiat. C’est dommage que le président n’ait pas compris qu’avec un peu plus de temps, on aurait pu aussi arriver à faire quelque chose. » Le FC Nantes ouvrira la saison 2021-2022 de Ligue 1, dans une semaine, le vendredi 7 août à Monaco.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #fais #partie #ceux #qui #ont #sauvé #Nantes #affirme #Domenech

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)