Si l’Olympique de Marseille regrette les débordements de ses supportes survenus mercredi soir sur la pelouse de Tottenham (2-0) lors de son entrée en lice en Ligue des champions, le club phocéen indique qu’un projectile jeté dans la tribune de ses fans après le 2e but des Spurs a envenimé la situation.

L’OM dans le viseur de l’UEFA. Le grand retour du club phocéen en Ligue des champions a été marqué par une défaite sur la pelouse de Tottenham (2-0) mais aussi par des incidents en tibunes en fin de rencontre avec notamment des jets de projectiles, des heurts avec des stadiers et une banderole LGBT arrachée. Un fumigène a aussi atterri dans la tribune des supporters anglais. Des débordements qui ont conduit l’instance européenne à ouvrir un cas disciplinaire contre le club olympien, déjà sous le coup d’un sursis depuis le 8 juin. Cinq supporters marseillais ont été arrêtés par la police londonienne.

Concernant les scènes de mercredi soir, l’OM regrette forcément les incidents notamment l’image du fumigène lancé en tribune anglaise ou encore les échauffourées avec les stadiers, des faits qui pourraient peser au moment des sanctions.

Aucune intention homophobe ou anti-LGBT pour la banderole arrachée

Le club olympien a tout de même recueilli beaucoup de témoignages de supporters marseillais qui affirment avoir reçu des projectiles notamment après le deuxième but de Tottenham, ce qui aurait envenimé les choses. Du côté des supporters et du club, on affirme également qu’il n’y a absolument aucune intention homophobe ou anti-LGBT dans l’acte d’arracher le drapeau situé près du parcage. Celui-ci contenait simplement le logo de Tottenham c’est pour cela qu’il a aurait été visé par les supporters marseillais. Tout s’était bien passé pendant le match et même si le coup de chaud a été bref (une dizaine de minutes), en fin de rencontre, le club marseillais se sait tout de même dans le viseur de l’UEFA par rapport au comportement de ses fans.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #comment #lOM #réagit #aux #incidents #face #Tottenham

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)