Touché au genou gauche en mai dernier, et absent depuis le début de la préparation estivale, l’attaquant polonais de l’OM, Arkadiusz Milik, a enfin fait son retour à l’entraînement ce mardi, à quelques jours de la reprise en Ligue 1.

Plutôt intéressant lors de ses matchs amicaux cet été, en témoigne le succès contre Villarreal le week-end passé (2-1), l’OM a enregistré ce mardi un renfort de poids, à quelques jours de son début de saison en Ligue 1 sur le terrain de Montpellier (dimanche, 20h45). Un renfort, ou plutôt un retour, puisque c’est son attaquant polonais Arek Milik qui a repris le chemin de l’entraînement, ainsi que l’a montré le club sur les réseaux sociaux, avec une photo du joueur tout sourire.

Prêté par Naples à l’Olympique de Marseille en janvier dernier, avec une option d’achat automatique, l’attaquant de 27 ans a réalisé une demi-saison très intéressante en Ligue 1, avec 9 buts en 15 apparitions (plus un en Coupe de France). Mais, lors de la dernière journée de l’exercice 2020-2021 face à Metz, Milik avait été touché au ménisque du genou gauche.

>>> La Ligue 1 en direct

Parti pour rester ?

Appelé en sélection polonaise pour disputer l’Euro 2021, le buteur avait dû déclarer forfait le 7 juin, quelques jours seulement avant le début des hostilités, car il ne pouvait toujours pas s’entraîner normalement. Et l’OM lui a laissé le temps nécessaire pour se remettre et se soigner, avant de revenir à la Commanderie.

Probablement à court de rythme, Arek Milik ne devrait pas – sauf grande surprise – être disponible pour la première journée de L1 ce week-end. Et après? C’est la question. Si les supporters de l’OM espèrent voir le joueur s’inscrire dans la durée à Marseille, l’intéressé avait livré plusieurs messages énigmatiques au printemps, laissant entendre qu’il pourrait partir en cas d’offre intéressante cet été. Mais jusqu’à présent, aucun club ne s’est positionné. Publiquement, du moins.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #blessé #mai #Milik #repris #lentraînement

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)