Vice-championne d’Europe en titre, l’Angleterre a pris face à la Honrie (4-0) la plus grosse rouste de son histoire sur ses terres depuis près de 100 ans. Les joueurs de Gareth Southgate sont bons derniers de leur groupe, et présentent le même bilan catastrophique que les Bleus dans cette Ligue des nations.

Ce Angleterre-Hongrie avait débuté sur une note houleuse, les supporters anglais scandant durant l’hymne hongrois un: « Vous êtes des bâtards de racistes, vous savez ce que vous êtes ». Il a fini en feu d’artifice offensif, et en rouste mémorable pour les Three Lions.

Très décevants jusqu’ici en Ligue des nations, les joueurs de Gareth Southgate ont subi une défaite presque historique mardi à Molineux, sombrant 4 à 0 à Wolverhampton lors de la 4e journée de la compétition. Dix jours après leur première victoire face aux Anglais depuis 60 ans, les Hongrois de Marco Rossi ont réitéré la performance, maltraitant les partenaires d’Harry Kane sur leur pelouse.

Southgate se dit « responsable » de la déroute

« Ce n’est pas le moment de paniquer, c’est le moment de relever la tête. (…) C’est notre première grosse défaite depuis longtemps, a commenté le capitaine anglais au micro de Channel 4 après la rencontre. La défense a été la base de notre succès ces 4-5 dernières années. C’est une soirée à oublier, évidemment, mais il va falloir encaisser et continuer à avancer. »

Punie par un doublé Roland Sallai (16e, 70e) et des buts de Zsolt Nagy (80e) et Dániel Gazdag (89e), l’Angleterre, vice-championne d’Europe en titre et qui s’avançait avec une équipe mixte (Marc Guehi, Conor Gallagher, Jarrod Bowen ou encore Bukayo Saka préférés à Harry Maguire, Raheem Sterling, Mason Mount et Phil Foden), a subi la pire défaite de son histoire sur ses terres depuis mars 1928, et une défaite 1-5 contre l’Ecosse.

« On avait choisi d’aligner une équipe rajeunie pour mettre de l’énergie, mais lorsque le match a commencé à tourner en notre défaveur, ça s’est vu. Je suis le responsable au final », a regretté Southgate. Avec ce quatrième match d’affilée sans victoire en quatre matches de Ligue des nations – et le même bilan que l’équipe de France, avec deux nuls et deux défaites -, les Anglais (2 points) errent à la dernière place du « groupe de la mort », mené par la surprenante Hongrie (7 points), devant l’Allemagne (6 points) et l’Italie (5 points).

Romain Daveau Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #balayée #par #Hongrie #lAngleterre #navait #pas #pris #une #telle #gifle #domicile #depuis #près #dun #siècle

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)