La saison 2022-2023 de Ligue 2 débute ce week-end avec plusieurs belles affiches entre prétendants à la montée. En raison des futurs changements voulus par la LFP et le passage à 18 clubs en première et deuxième divisions, seulement deux places permettront de rejoindre l’élite.

Plus que jamais, la saison 2022-2023 de Ligue 2 va ressembler à un parcours du combattant. Avant le début de la première journée ce samedi lors du choc inaugural entre Dijon et Saint-Etienne, les vingt clubs de deuxième division se préparent à une campagne compliquée. Et pour cause, deux équipes seulement parviendront à monter en Ligue 1 au terme de 38 journées à suspense.

En raison de la réforme décidée par la Ligue de football professionnel et du passage de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à 18 équipes dès 2023-2024 et 2024-2025, la saison qui va commencer s’annonce capitale pour l’avenir de nombreuses formations.

Instaurés depuis plusieurs saisons, les barrages L1/L2 disparaissent lors de l’exercice à venir. L’AJ Auxerre, promu dans l’élite après un duel épique contre Saint-Etienne est donc le dernier club à en profiter jusqu’à nouvel ordre.

Moins de clubs promus en L1 pour « un plan de réforme ambitieux »

Avec ce bouleversement du règlement, il devient donc impératif de finir à l’une des deux premières places cette saison. Clubs emblématiques de l’élite, Bordeaux et Saint-Etienne n’auront donc pas le droit à l’erreur s’ils veulent retrouver la Ligue 1 au plus vite. Président de la LFP, Vincent Labrune se réjouissait de cette évolution après un vote quasi unanime (97,28%) par l’assemblée générale de l’instance en juin 2021.

« C’est une très bonne décision qui montre l’unité des acteurs du football français, s’enthousiasmait alors le dirigeant du football pro en France. Elle permet surtout de créer les conditions d’un plan de réforme ambitieux pour le futur. »

Une équipe sur cinq va descendre en National

De la même manière que seulement deux équipes monteront, la LFP a prévu quatre descentes de Ligue 1 vers la Ligue 2, et quatre de Ligue 2 vers le National. Une manière de permettre le passage à 18 clubs en Ligue 2 à partir de la saison 2024-2025 voté en décembre 2021 (78,34% des votants).

C’est notamment à cause de ce changement futur du nombre d’engagés que la Ligue a laissé planer le doute sur un éventuel repêchage de Villefranche-Beaujolais si Bordeaux était relégué en National.

Là encore, la LFP a supprimé les barrages L2/N1 permettant au troisième de National d’affronter le 18e de Ligue 2. Afin de favoriser le passage à 18 clubs, quatre équipes seront donc reléguées en troisième division à l’issue de la saison soit un cinquième des formations engagées en deuxième division.

Selon les mots de Vincent Labrune après l’officialisation de ce nouveau format, cela permettra à terme de « travailler avec la FFF sur la création d’une troisième division professionnelle ». Mais en attendant, les clubs présents en Ligue 2 en 2022-2023 vont se retrouver au bord du précipice. Malheur au vaincu qui ne parviendra pas à se sauver. C’est l’année où il faut absolument se maintenir en L2.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #pourquoi #aura #deux #montées #mais #quatre #descentes #cette #saison

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)