En quête d’un nouveau défenseur central pour remplacer Nayef Aguerd, le Stade Rennais a entamé des discussions avec l’Atalanta pour s’attacher les services de José Luis Palomino.

Le Stade Rennais poursuit sa recherche active de défenseurs centraux. Si la piste Kim Min-Jae s’est refroidie, celle menant à Arthur Theate (Bologne) est toujours d’actualité. Désireux d’acquérir deux défenseurs centraux, Rennes aurait entamé des discussions avec José Luis Palomino (32 ans), rapporte Foot Mercato.

Le défenseur central de l’Atalanta, sous contrat jusqu’en 2023 avec le club bergamasque, possède une solide expérience en Serie A (155 matchs), en Ligue des champions (23 rencontres), mais aussi en France, puisqu’il a évolué sous les couleurs du FC Metz entre 2014 et 2016 (57 matchs). L’objectif sera de renforcer un secteur restreint, puisque seulement deux défenseurs centraux de métier sont dans l’effectif (Omari et Badé).

>> Suivez les dernières infos mercato en direct

Tel a fait ses adieux

Dans le sens des départs, Mathys Tel a bel et bien quitté le Stade Rennais. Sur le point de rejoindre le Bayern dans un transfert avoisinant les 30 millions d’euros, le jeune joueur de 17 ans a posté un message sur ses réseaux sociaux pour annoncer officiellement son départ. « Je tiens à vous écrire ce soir pour vous annoncer mon départ du Stade Rennais. Ce fut une immense fierté et un véritable honneur d’avoir porté et représenté ce maillot depuis l’âge de mes 12 ans, a-t-il écrit sur Instagram. Je voudrais témoigner un grand respect et adresser un grand merci au Stade Rennais qui m’a énormément appris, qui m’a fait grandir sur tous les aspects, et pour qui j’aurais toujours une très grande reconaissance. »

Depuis le début du mercato, Rennes n’a officialisé qu’une seule recrue, en la personne de Steve Mandanda, arrivé libre en provenance de Marseille après 14 saisons, entrecoupées d’un prêt à Crystal Palace, sur la Canebière.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Mercato #Rennes #discute #avec #Palomino

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)