Ecarté par Thomas Tuchel après une récente interview, Romelu Lukaku s’attire les foudres de nombreux consultants anglais qui réclament des excuses de la part de l’attaquant belge de Chelsea.

C’est la polémique du moment en Angleterre. Romelu Lukaku a été écarté par Thomas Tuchel pour le choc entre face à Liverpool (2-2), dimanche, après la parution d’une interview à Sky Sport Italia dans laquelle il a fait part de son mécontentement sur son temps de jeu et ouvert la porte à un retour à l’Inter Milan, club quitté l’été dernier. L’attaquant belge doit s’entretenir son entraîneur ce lundi pour évoquer cette situation tendue. En attendant, les consultants fustigent l’international belge.

« J’essaie de comprendre comment un joueur arrive à un stade où il fait une déclaration aussi ridicule et dommageable, a déclaré Graeme Souness, ancien milieu de terrain de Liverpool, sur Sky Sports. (…) C’était totalement irrespectueux. Il a 29 ans et non 19 et il devrait mieux savoir. Cela nuit énormément au club. C’est comme entrer dans un vestiaire et dire aux autres gars: ‘je ne veux plus être avec toi’. Cela nuit au manager, et il devrait dire: ‘si tu n’a pas envie d’être ici, il y a la porte. Vas-y’. La première chose que je ferais si j’étais Thomas Tuchel, c’est que je dirais à Lukaku qu’il doit s’excuser. Il doit se tenir devant tout le monde dans le vestiaire et s’excuser sans réserve. »

Gary Neville défend aussi Thomas Tuchel mais comprend le franc parler de l’international belge. « Je ne pense pas qu’un manager puisse être critiqué pour cette approche, a confié l’ancien défenseur de Manchester United sur Sky Sports. Le contrôle est essentiel pour un manager. Ce ne sont pas des mots faciles à entendre pour le manager et pas faciles à entendre pour le propriétaire. Mais aussi pour les coéquipiers qui essaient de remporter un titre de Premier League.

Neville ne veut pas que Lukaku soit désolé

« J’ai été très critique envers les joueurs au cours des trois ou quatre derniers mois pour leurs messages de relations publiques standard et fades, n’étant pas eux-mêmes et lorsqu’un joueur sort et est véridique et authentique, je ne peux pas rester ici et dire que c’est quelque chose que je ne veux pas entendre. Je sais que les fans de Chelsea ne veulent pas l’entendre, je sais que les propriétaires et les joueurs de Chelsea ne veulent pas l’entendre mais de notre point de vue, il a dit la vérité. »

Pour Neville, Tuchel est en « position de force » mais l’ancien joueur anglais espère que Lukaku assumera ses propos. « Ce que j’attends maintenant, c’est que Lukaku ne soit pas désolé. Je ne pense pas qu’il puisse dire qu’il est désolé, s’il dit la vérité aussi brutalement, il dit dire: ‘j’ai ce que j’ai dit, j’assume, avec le recul j’aurais dû le garder pour moi mais je vous garantis que je vous donnerai tout pour les 3-4 prochaines années de mon contrat car il y a eu un gros investissement en moi’. Ce que je ne veux pas voir cette semaine, c’est une sorte de: ‘je suis désolé, je ne le pensais pas, j’aime ce club’. Il doit maintenant essayer de se frayer un chemin dans les plans de Tuchel. Les fans doivent l’accepter – et je pense qu’ils le feront s’il continue à jouer et il fait ce qu’il a fait. »

« Lukaku a fait ça dans tous les clubs où il est allé »

Jamie Carragher, ancien joueur de Liverpool également consultant sur Sky Sports, se montre moins compréhensif. « Le problème que j’ai avec ça, c’est que Lukaku a fait ça dans tous les clubs où il est allé, rappelle-t-il. Il n’hésite pas à faire une interview et à laisser entendre qu’il n’est pas content à 100%. Il a déjà eu beaucoup de clubs tout au long de sa carrière. C’est un gars qui marque beaucoup de buts dans tous les clubs où il a été. Et il ne part pas toujours dans les meilleurs termes. C’est toujours un petit problème: les interviews qu’il donne. Il essaie de s’attirer les faveurs des fans de l’Inter Milan parce qu’il a reçu beaucoup de critiques de leur part. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Lukaku #sévèrement #critiqué #Angleterre

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)