Les négociations pour une prolongation de contrat entre le Barça et Ousmane Dembélé sont aujourd’hui au point mort. À partir du 1er janvier, le joueur sera libre de se mettre d’accord avec d’autres clubs en vue de la saison prochaine.

Le Barça est en très mauvaise posture dans ce dossier. À trois jours de la date fatidique du 1er janvier, qui permet aux joueurs en fin de contrat de se mettre d’accord avec un autre club, le FC Barcelone a encore échoué à trouver un accord de prolongation avec Ousmane Dembélé (24 ans). Selon une information rapportée mercredi soir par la presse espagnole, que RMC Sport est en mesure de confirmer, les négociations sont au point mort après une réunion ce mercredi.

>> Les infos mercato EN DIRECT

Bien que rien ne soit définitif, Ousmane Dembélé, dont le contrat expire le 30 juin 2022, est aujourd’hui très loin de prolonger avec le Barça. Le joueur et son entourage restent ouverts à un renouvellement, mais seulement à leurs conditions. Or, le club n’est aujourd’hui pas disposé à accéder aux demandes du champion du monde français. La réunion qui avait lieu mercredi entre l’agent et la direction n’a ainsi rien donné. Tant que le Barça n’accèdera pas aux conditions de Dembélé, il ne prolongera pas.

Le risque du transfert sans indemnité

Le Barça se retrouve désormais face à un dilemme. Il peut tout à fait tenter de poursuivre les négociations, en espérant trouver un accord d’ici le mois de juin. Mais cette option présente le risque que le joueur signe finalement pour un autre club, dans le cadre d’un départ sans indemnité de transfert au 1er juillet.

Pour ne pas perdre le joueur sans récupérer le moindre euro, alors que celui-ci a été recruté pour 135 millions d’euros en 2017, le FC Barcelone, en proie à d’importantes difficultés financières, pourrait tout à fait tenter de s’en séparer dès cet hiver. Encore faut-il que le joueur soit d’accord et qu’un prétendant accepte de sortir le chéquier dès à présent.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #négociations #BarçaDembélé #point #mort #prolongation #grand #danger

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)