Dans une story Instagram, le milieu de terrain de Lille Xeka est revenu sur son échauffourée avec son coéquipier Tiago Djalo, lors du match amical face à Courtrai (1-1), samedi.

Pour la dernière étape de sa tournée belge, le LOSC a offert un triste spectacle à ses supporters, en finissant leur match face à Courtrai (1-1) à neuf, samedi. Au moment de rentrer aux vestiaires pour la mi-temps, deux coéquipiers, Xeka et Tiago Djalo, en sont venus aux mains, forçant l’arbitre de la rencontre à les expulser. Quelques heures après le match, le premier nommé a tenu à clarifier la situation dans une story Instagram.

« Je tenais juste à m’expliquer sur ce qui s’est passé pendant le match, a écrit le milieu de terrain, en français dans le texte. J’ai fait une remarque à un collègue avec qui je n’ai jamais eu de soucis. Celui-ci s’est senti offensé. Pourtant, je ne l’ai jamais insulté ni n’ai manqué de respect envers lui. Au coup de sifflet à la mi-temps, il s’est précipité vers moi et m’a agressé. J’ai essayé de tout simplement me défendre. »

Gourvennec veut « régler ça en interne »

Sur les images télévisées, on voit en effet les deux joueurs se parler tête contre tête, puis être séparés par leur coéquipier Reinildo. Selon L’Équipe, ils se seraient auparavant invectivés en portugais. « Je m’excuse auprès des supporters et du club pour cette situation, poursuit-il. Tous les gens qui me connaissent savent bien que je ne suis pas du tout agressif. Je peux avoir une personnalité forte mais j’ai toujours de bonnes intentions. »

Le post de Xeka
Le post de Xeka © Instagram

« Je ne sais pas ce qui s’est passé, je sais juste qu’il y a eu une altercation. On va s’expliquer à tête reposée et régler ça en interne », a déploré de son côté Jocelyn Gourvennec, l’entraineur lillois. Le match a ensuite repris son cours, le coach de Courtrai, Lucas Elsner, retirant un de ses joueurs pour offrir une opposition équilibrée. Le LOSC est même allé chercher un match nul après avoir été mené à la mi-temps, grâce à un penalty de Yussuf Yazici. Mais la préparation aurait pu être plus optimale, à deux semaines du Trophée des Champions face au Paris Saint-Germain.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport

Source de l’article, 2021-07-17 22:14:05

Auteur