La Fédération Française de Football devrait maintenir à dimanche le 16e de finale de Coupe entre Brest et Bordeaux, malgré la quinzaine de cas positifs au coronavirus chez les Girondins. Leur directeur technique, Admar Lopes, dénonce « un manque de respect ».

Alors que Bordeaux est l’un des clubs de France les plus durement frappés par la nouvelle vague de Covid-19, son 16e de finale de Coupe de France à Brest devrait bien avoir lieu ce dimanche (13h45). Les Girondins ont pourtant recensé 14 à 15 cas de coronavirus au sein de leur effectif professionnel ces derniers jours, mais la Fédération Française de Football aurait refusé d’entendre leurs demandes de report. Dans une interview à L’Equipe, le directeur technique du club, Admar Lopes, a dénoncé un « manque de respect » des dirigeants de la FFF.

Un imbroglio sur le règlement

Particulièrement, Lopes a déploré le manque de transparence de la FFF, qui a apparemment été difficile à joindre ces derniers jours. « On essaye d’avoir des échanges, des contacts, des précisions. Qu’est-ce qu’on nous répond ? Rien ou presque, a pesté le Portugais. Quelques SMS échangés avec notre directeur général mais rien de concret alors qu’on est à quatre jours du match« . Depuis l’entretien, elle serait finalement revenue vers Bordeaux, expliquant qu’un report était impossible et que le club devait se soumettre au règlement de la compétition.

Selon la FFF, il faudrait donc que Bordeaux soit en mesure d’aligner un nombre suffisant de joueurs (au moins sept ayant figuré sur la feuille de match lors d’un des deux derniers matchs officiel) pour ne pas être forfait. Un point de règlement que contestait Lopes. « C’est d’autant plus incompréhensible que le règlement de la FFF stipule que pour un match entre deux équipes professionnelles, c’est le règlement de la LFP qui s’applique. Ça signifie que si nous avons onze joueurs indisponibles sur les trente inscrits auprès de la Ligue, le match doit être reporté. Or, ce n’est pas ce qui est en train de se passer… »

22 cas au club

Si l’on se réfère au protocole Covid présenté par la FFF lundi, l’application des règles de la LFP était en effet préconisée pour Brest-Bordeaux. Un protocole de la Ligue qui permettrait aux Girondins d’obtenir le report du match. Mais l’article 3.3.3 précise également que « compte tenu du calendrier de l’épreuve, aucun report ne peut être envisagé. Le club se trouvant dans l’impossibilité de présenter une équipe conformément au règlement de l’épreuve et des règlements généraux de la FFF le jour du match, est déclaré forfait. » Cet article prévaudrait sur l’application des règles de la Ligue et pourrait avoir raison de l’avenir des Girondins en Coupe de France.

Si Bordeaux ne déclare pas forfait, Vladimir Petkovic va devoir sans doute piocher dans la réserve ou ses équipes jeunes pour remplir sa feuille de match. « On attend encore les résultats de tests PCR mais on approche des vingt-deux cas en tout, au club. Au niveau des joueurs, c’est entre quatorze et quinze, a expliqué Lopes, pessimiste sur la situation sanitaire au club. C’est impossible dans ces conditions de faire le minimum en termes de préparation. »

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #gros #coup #gueule #Bordeaux #envers #FFF #qui #veut #maintenir #son #match #Brest

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)