Furieux après la défaite de Monaco dans les dernières secondes face à l’OM dimanche (2-3), Axel Disasi a été fortement critiqué à la suite de ses propos contre l’arbitrage. À froid, le défenseur monégasque tempère ses propos mais garde son idée de départ.

Les mots très durs d’Axel Disasi contre l’arbitrage, quelques secondes après la défaite de Monaco face à l’OM dans les dernières secondes (3-2), ne sont pas passés inaperçus, dimanche. Au micro de Prime Video, le défenseur monégasque a estimé que Benoît Bastien, l’arbitre de la rencontre, avait avantagé les Phocéens. À l’image du dernier coup-franc accordé à Dimitri Payet, à l’origine du but de la victoire de Sead Kolasinac.

« Je suis désolé, mais sur les quinze dernières minutes, l’arbitre était pour Marseille, a-t-il lancé. A partir du moment où Marseille a égalisé, l’arbitre était pour Marseille, c’est tout. Je ne sais pas s’il s’est laissé pousser par l’ambiance du stade qui était en majorité pour Marseille. Mais sur la dernière action je suis désolé, il n’y a pas faute! On ne fait pas de la danse, on fait du football, c’est un sport de contact. Vous pouvez regarder les images comme vous voulez, mais il n’y a pas faute! C’est toujours la même chose… »

>> Revivez Monaco-OM -2-3)

« Les mots sont plus apaisés »

Des propos qui ont entraîné une vague d’insultes (dont certaines à caractère raciste) sur les réseaux sociaux, notamment sur l’Instagram du joueur. Certains internautes l’accusent notamment d’être responsable de la grave blessure d’Amine Harit, sorti sur civière en début de seconde période après un duel entre les deux hommes. Axel Disasi a tempéré ses propos en zone mixte, sans pour autant changer le fond de son discours.

« Certes mes mots étaient virulents, maintenant que je suis un peu plus froid… L’idée ne change pas mais les mots sont plus apaisés. Ça reste mon avis. Tout le monde a vu les images, je reste persuadé que sur cette dernière action, il n’y a pas faute, a-t-il martelé en zone mixte. Avec l’égalisation, l’équipe marseillaise a eu un regain d’énergie et l’ambiance du stade a peut-être influencé les décisions arbitrales. On a été punis, mais sur l’égalisation et le dernier coup-franc, on peut mieux défendre. »

Après avoir mené 2-1 à vingt minutes de la fin, les Monégasques ont laissé échapper une précieuse victoire dans la course à l’Europe. Ils se retrouvent sixièmes du classement, à quatre points du Stade Rennais, qui occupe la dernière place du podium.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #insulté #sur #les #réseaux #sociaux #Disasi #tempère #ses #propos #sur #larbitrage

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)