Une rencontre qui marque les esprits. Très performant avec le RB Leipzig et l’équipe de France Espoirs depuis trois bonnes saisons, Dayot Upamecano (21 ans) a pris toute la lumière de la Ligue des Champions ce jeudi soir en rendant une copie presque parfaite face à l’Atlético de Madrid (2-1, quart de finale). Sa feuille statistique a de quoi laisser pantois : 100% de tacles réussis, 100% de dribbles réussis, 92% de passes réussies, 82% de duels remportés.

La suite après cette publicité

C’est surtout l’impression de puissance dégagée face à Diego Costa et les autres attaquants colchoneros qui a marqué les esprits. Il suffit de lire les commentaires des consultants anglais de BT Sport pour s’en convaincre. «Quand tu vois le match d’Upamecano ce soir (jeudi), c’est à se demander si Diego Costa était vraiment sur le terrain», a ainsi lâché Jermaine Jenas, ancien international anglais passé par Tottenham notamment.

«Colossal», «bestial», «formidable»

Rio Ferdinand, légende de Manchester United et du football anglais, a lui aussi été dithyrambique. «Upamecano a été le meilleur joueur ce soir (jeudi), il a été formidable sur le terrain», a-t-il lancé. Bel hommage. La Gazzetta dello Sport l’a trouvé «colossal». La Rédaction FM lui a attribué un 9/10 pour l’ensemble de son oeuvre lisboète.

Son coach Julian Nagelsmann l’a encensé en conférence de presse d’après-match. «Il a vraiment joué comme une bête de la 1ère à la dernière minute. Il a toujours fait attention, il a joué très intelligemment», a-t-il lâché, sans doute ravi que le jeune homme ait récemment prolongé son bail avec l’écurie allemande jusqu’en juin 2023.

Source de l’article, Alexis Pereira 2020-08-14 09:48:00

Déjà 302 000 dans de Foot inscrits
Recevez par email chaque semaine au choix les actualités, les résultats, les meilleurs articles et les pronostics sélectionnés par le Dr Socrates.
Tir Au But !
close-link