Catégories

Jason Denayer

Catégories

Auteur d’une saison solide avec l’Olympique Lyonnais, Jason Denayer reste un cadre des Gones. Le défenseur central belge de 25 ans est sous contrat jusqu’en juin 2022 et n’a pas encore prolongé avec la formation rhodanienne. Interrogé par Sport/Voetbalmagazine, Jesse De Preter, l’agent du joueur a parlé de la petite cote qu’a acquis ce dernier : «Denayer reçoit des offres de grosses équipes, mais il est sous contrat avec Lyon, qui également une équipe de haut niveau, pour encore une année. Il a toutes les cartes en mains.»

La suite après cette publicité

Si il a un peu jeté le flou, les négociations seraient plutôt en bonne voie. Jason Denayer a donc de bonnes chances de s’inscrire dans la durée avec l’OL. «Si vous êtes considéré comme le meilleur défenseur central de Ligue 1, vous pouvez attendre des offres, les analyser en paix et finalement les refuser si vous pensez que votre vie à Lyon est plus intéressante» a ajouté Jesse De Preter.

Footmercato

Provisoirement relégué à 8 points du leader, le LOSC avant de défier le SCO Angers ce dimanche, l’Olympique Lyonnais va devoir absolument réagir pour ne pas être décroché. Si le titre s’éloigne, les places qualificatives en Ligue des Champions sont également menacées. En conférence de presse, le défenseur central belge des Gones s’est voulu positif.

La suite après cette publicité

«On regarde le négatif et aussi le positif. On est encore dans la course. Rien n’est fait. Si on retrouve notre meilleur jeu, on peut encore atteindre ce que l’on espérait. C’est super important aussi de regarder les points positifs» a-t-il expliqué. Jason Denayer et ses coéquipiers n’ont pas le droit à l’erreur.

Footmercato

L”OL est passé par tous les états vendredi soir. Il y a eu bien sûr la joie avec une victoire arrachée dans les dernières minutes grâce à un joli but de Léo Dubois (2-1). Mais il y a également eu de l’inquiétude avec la sortie sur blessure de Jason Denayer.

La suite après cette publicité

En conférence de presse après la rencontre, Rudi Garcia a fait un point rapide là-dessus : «la mauvaise nouvelle vient de Jason Denayer, qui s’est blessé derrière la cuisse. Surtout qu’on a beaucoup de matchs rapprochés. Heureusement, on a Sinaly Diomandé et Djamel Benlamri. On est paré de ce côté-là». L’un des deux, a priori Diomandé, a de fortes chances de le remplacer lors du prochain match.

Footmercato

La soirée ne démarre pas très bien pour l’OL. Dans ces premières minutes lors de la réception de Bordeaux (match à suivre en live commenté sur notre site), les Gones ont enregistré la sortie sur blessure de Jason Denayer.

La suite après cette publicité

Le Belge se tenait l’arrière de la cuisse droite lors de sa sortie et a demandé immédiatement le changement. Le défenseur central a été remplacé par le jeune Sinaly Diomandé dès la 21e minute, alors que le score était de 0-0.

Footmercato

Leader de Ligue 1 après 17 journées disputées, l’Olympique Lyonnais a conclu sa première partie de saison avec ce fameux titre de champion d’automne. S’il reste tout de même deux journées à disputer pour réellement terminer la première partie de saison, Opta en a profité pour dresser le onze-type de cette dernière.

La suite après cette publicité

Et selon le spécialiste des statistiques, les Gones sont les plus représentés avec Léo Dubois, Jason Denayer, Bruno Guimaraes, et Karl Toko Ekambi. Le Paris Saint-Germain n’a quant à lui que deux de ses joueurs présents (Verratti, Mbappé). Enfin, alors que l’on pouvait imaginer voir plusieurs Lillois, il n’y en a finalement qu’un (Maignan).



Footmercato

La suite après cette publicité

Invaincu depuis treize matches en Ligue 1, l’Olympique lyonnais est co-leader du classement avec le LOSC. Bien plus entreprenants et séduisants, les Gones n’ont rien à voir avec l’équipe qui a terminé à la septième place la saison passée. Comment les hommes de Rudi Garcia ont su se transformer ? Présent en conférence de presse cet après-midi, le défenseur belge Jason Denayer a apporté une explication.

« Il y a eu un déclic au niveau du collectif, on s’est amélioré au niveau du collectif, tout le monde pense un peu moins à soi-même. Ça nous apporte plus que dans le passé. C’est plus léger, on a beaucoup plus de confiance en nos partenaires, beaucoup plus d’automatismes, on peut tenter. Beaucoup plus de travail les uns pour les autres. S’il y a des pertes de balle, ça râle beaucoup moins », a-t-il déclaré.

Footmercato

Mardi soir, la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir a rapidement tourné court en prenant fin dès la 13e minute de jeu à la suite de propos racistes tenus par le quatrième arbitre à l’encontre de Pierre Achille Webo, l’un des adjoints du staff de l’équipe turque. Un acte auquel Demba Ba, alors remplaçant, n’a pas manqué de réagir aux côtés de la victime. L’ensemble des joueurs ont montré, pour le plus grand bonheur de Jason Denayer, beaucoup de solidarité. Le défenseur lyonnais a au cours d’un entretien accordé au Progrès affirmé regretter le manque de considération des arbitres lorsqu’un joueur lui fait remarquer un propos raciste dont il aurait fait l’objet. D’autant que l’international belge a de quoi être en colère, lui qui a vécu cela lors de son passage à Galatasaray.

«Cette solidarité devrait toujours exister dans le foot, mais il n’y a jamais de réelle conséquence, on oublie et ça revient toujours. Là, on prend plus conscience de la gravité des choses. Tout le monde en parle un peu, mais chacun peut avoir son point de vue. J’étais plus jeune, et c’était compliqué de sortir du terrain. C’était lors d’un match avec Galatasaray contre la Lazio (en 16e de finale de Ligue Europa, en février 2016). J’en avais fait la remarque à l’arbitre, mais il m’avait répondu de continuer à jouer. Pour certains, même si l’on fait remonter qu’il y a eu une insulte ou un propos raciste, cela n’a pas plus d’importance que ça. Je pense que pas mal de “joueurs de couleur” y ont déjà été confrontés», a ainsi déploré le défenseur des Gones.

Footmercato

Interrogé dans les colonnes du Progrès, Jason Denayer (25 ans) s’est dit très à son aise du côté de l’Olympique Lyonnais. Le défenseur central, arrivé à l’été 2018 en provenance de Manchester City, ne pense absolument pas à un départ, lui qui est sous contrat jusqu’en juin 2022.

«Naples cet été ? J’ai entendu ça, comme tout le monde, mais de toute façon, il n’y avait rien de vraiment concret, et je ne souhaitais pas partir. J’ai trouvé une stabilité ici que je n’avais pas ailleurs dans mes premières années en pro. Ça m’a permis de me sentir beaucoup mieux et de me développer en tant que joueur et en tant que personne. Pour l’instant, on n’a aucune discussion. On pensera à tout ça plus tard», a lâché l’international belge (20 sélections, 1 but). Bonne nouvelle pour l’OL.

Footmercato

C’est le choc qui se déroulera demain soir en Ligue 1 ! L’Olympique Lyonnais reçoit l’AS Monaco au Groupama Stadium pour un duel qui s’annonce fort intéressant. Les Gones ont ainsi misé sur un groupe assez classique avec les cadres que sont Anthony Lopes, Houssem Aouar et Memphis Depay.

La suite après cette publicité

Cependant, Rudi Garcia – qui pourra compter sur le retour de Maxence Caqueret – devra faire sans Jason Denayer en défense. Le défenseur belge est actuellement en soins. Cela pourrait être la première titularisation de l’Algérien Djamel Benlamri.



Footmercato