Arrivé cet été dans un club où « les normes sont si élevées », Jack Grealish reconnaît pouvoir apporter plus à Manchester City, où il a été recruté pour près de 117 millions d’euros.

Recruté pour près de 117 millions d’euros l’été dernier par Manchester City, Jack Grealish a changé de dimension. Adulé par les fans et leader technique à Aston Villa, l’ailier anglais (26 ans) a découvert un nouveau monde dans la foulée de l’Euro qu’il a disputé avec l’Angleterre. L’occasion de découvrir par exemple la Ligue des champions, une compétition « complètement différente de la Premier League », qui le fait « pincer » en entendant l’hymne.

Mais Jack Grealish a expérimenté aussi les attentes bien plus grandes placées en lui, lui la recrue phare du dernier mercato des Cityzens. Son bilan affiche pour l’heure 3 buts et 3 passes décisives en 20 matchs disputés. « Je m’en suis bien sorti jusqu’à présent. J’ai tellement plus à donner. Cela a été tellement plus difficile que je ne le pensais, a reconnu Grealish dans un entretien pour Sky Sports. J’apprends et m’adapte toujours. J’ai entendu dire que certaines personnes mettent un an à s’adapter ici, alors que-être que ce sera le ca même chose pour moi. Je veux marquer plus et donner plus de passes décisives l’année prochaine. »

« Les normes sont si élevées sur et en dehors du terrain »

L’ancien capitaine d’Aston Villa évolue désormais sous les ordres de Pep Guardiola, qui l’a puni le 19 décembre dernier, le laissant sur le banc avec son coéquipier Phil Foden. Le technicien espagnol n’a pas apprécié l’état de ses joueurs lors d’un entraînement au lendemain d’une rencontre contre Leeds, où les deux hommes ont célébré la large victoire (7-0) dans une boîte de nuit.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

« C’est fou parce que les normes ici sont si élevées sur et en dehors du terrain, a avoué Jack Grealish. C’est incroyable et c’est pourquoi ils ont eu autant de succès au fil des ans. Avoir un prix aussi élévé signifie que lorsque vous traversez une période de disette, les gens se demandent si votre transfert en valait la peine. Je comprends cela, je dois le voir comme un privilège pour moi et j’espère pouvoir rembourser mon prix avec des buts et des trophées. »

Motivé à l’idée de gagner la Ligue des champions avec Manchester City, Jack Grealish se réjouit à l’idée de jouer « un football brillant » avec ses coéquipiers. Leader de Premier League après 18 journées, avec trois points d’avance sur Liverpool, Manchester City recevra Leicester (10e) ce dimanche pour le Boxing Day (16h), avant de conclure son année mercredi (21h15) en déplacement à Brentford.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Tellement #difficile #pensais #confie #Grealish #sur #ses #débuts

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)