Merci d’avoir suivi ce match avec nous !

Première victoire en Ligue 1 pour Rennes après deux nuls. Première défaite pour Nantes après un succès et un nul. Les locaux passent donc devant leurs rivaux, avec 5 points contre 4.

Rennes s’impose 1-0 dans le derby contre Nantes !

Nantes regrettera cette barre tapée en première période, mais Rennes méritait sans doute plus aux points. Dans un derby avec peu d’occasions mais pas déplaisant, c’est Terrier qui a fait la différence d’une frappe de loin à ras de terre.

Del Castillo au sol après un coup de coude de Pallois sur un duel aérien

Regard un peu hagard, mais il se relève.

La frappe de Moutoussamy s’envole

Tentative de l’entrée de la surface sur un centre à ras de terre.

Trois minutes de temps additionnel

Rennes a eu la balle de 2-0, avec Abline qui a surgi devant Lafont en angle fermé mais n’a pas réussi à redresser son centre.

Coco joue le penalty

Gomis attend pour ramasser le ballon et Badé tend les bras pour le protéger. Coco tente le coup et fonce sur son coude en s’écroulant. C’est non.

Chirivelle cède sa place à Merlin

Insérer ici vanne avec le verbe enchanter.

Triple changement côté rennais cette fois

Bourigeaud, Tait, Guirassy sont remplacés par Del Castillo, Abline et Ugochukwu.

Le rythme a faibli

Ce qui convient bien à Rennes, qui gère en défense et tente d’accélérer uniquement dans le tiers adverse.

Jaune pour Sulemana

Encore Coco qui se fait percuter sur ce retour musclé.

Rennes recule un peu

C’est au tour de Nantes de se retrouver dans la situation de l’équipe sans trop d’idées devant un bloc compact.

Camavinga remplace Terrier

Rennes devrait repasser en 4-3-3.

Camavinga enfile son maillot

Un quart d’heure pour avoir la chance de prouver pour ce jeune !

Nantes défendait bien à 0-0

C’est un peu moins évident maintenant, et il faut surtout résoudre un nouveau problème et se mettre à bien attaquer à 1-0.

Triple changement côté Nantes

Corchia, Girotto et Emond sont remplacés par Appiah, Moutoussamy et Bukari.

Toute une tribune latérale se lève

Gros contact le long de la ligne de touche et une ambiance vraiment électrique.

GUIRASSY NE GAGNE PAS SON DUEL !

Rennes continue de pousser. Ballon en profondeur pour Guirassy, qui passe devant son défenseur et tire de l’extérieur. Lafont repousse du pied.

« QUI NE SAUTE N’EST PAS RENNAIS ! »

Immense ambiance au Roazhon Park après ce but. Ca fait du bien après les mois à huis clos.

LA FRAPPE DE LOIN DE TERRIER !

Un contrôle pour se retourner, sans totalement vouloir mettre le ballon derrière soi initialement, puis une frappe de loin à ras de terre qui n’est pas parfaitement placée, mais que Lafont n’arrive pas à repousser assez. Poteau rentrant, but ! 1-0 !

Castelletto est averti

Tête… alors que le ballon était dans les gants de Gomis qui allait dégager après un corner. L’image est rigolote, mais pour un défenseur c’est une épée de Damoclès un peu inutile.

Rennes a du mal à avoir de l’impact dans les 30 derniers mètres

Circulation de gauche à droite, et pas grand-chose de plus. Les supporters peuvent tout de même espérer un coup de génie de Sulemana, un coup de patte de Bourigeaud ou un coup de casque de Guirassy.

Sulemana glisse un peu sur le ballon

Ca arrête son action et le force à tenter de décaler Meling, mais sa passe est ratée.

Nantes continue de bien coulisser

Certains Lyonnais taquins parleraient d’une belle circulation de balle en U côté rennais.

Petite alerte à la cuisse pour Simon

C’est en tout cas ce qu’annonce Canal+.

C’est reparti !

Un changement côté nantais : Simon, plutôt percutant, a été remplacé par Pereira De Sa.

0-0 à la pause !

C’est assez paradoxal. Rennes a la mainmise sur ce match, mais Nantes a eu la plus grosse opportunité avec un tir de Blas repoussé par Gomis sur le genou de Meling puis sur la barre (c’est long à écrire). Il n’y a eu qu’une vraie occasion, mais c’est un derby plaisant, rythmé et engagé juste comme il faut.

Trois minutes de temps additionnel

Et c’est toujours aussi intense. Peu d’occases, mais un spectacle pas déplaisant à regarder.

C’est intense en cette fin de première période

Sulemana remplace Doku. Et pendant ce temps-là, Terrier est à terre après une mauvaise chute.

Guirassy contré à bout portant !

Centre en retrait pour l’attaquant, qui coupe la trajectoire devant les six mètres mais est contré par un tacle. Dans la foulée, Corchia dégage et percute Doku. Attention, le Belge semble demander à sortir…

Ça monte d’un cran dans les tribunes

Quelques coups de pied arrêtés notamment permettent au Roazhon Park d’augmenter le volume. C’est toujours serré et indécis, même si Rennes a peut-être un peu plus la main.

NANTES BUTE SUR LA BARRE !

Simon fait un travail à la Doku sur la gauche et centre en retrait pour Blas. Sa frappe est repoussée par Gomis… sur le genou de Meling et finit sur la barre après ce rebond. Pas loin d’un csc.

Doku met encore le turbo

Ca ne donne rien, mais ça chauffe le public et ça promet pour la suite. Surtout qu’on avait peu vu le Belge jusque-là.

Doku enflamme le Roazhon Park

Accélération foudroyante qui lui fait gagner trente mètres et force Blas à prendre un carton jaune pour l’arrêter.

Toujours pas de grosse occasion

La drôle de manchette de Lafont est sans doute la plus chaude, et ce n’était pas non plus si dangereux.

Rennes se remet à avoir quelques opportunités

Traoré n’arrive pas à enchaîner sa volée du gauche après un contrôle de la poitrine, puis Bourigeaud croise trop son tir.

Encore un gros contact

Meling est stoppé de façon très virile. C’est un derby après tout.

Encore un match de Ligue 1 au rythme plaisant

Nantes va mieux, les arbitres laissent jouer, et on a vraiment un beau spectacle en ce début de saison. Et ce n’est même pas un grand match jusqu’ici.

Et le schéma rennais au fait ?

On imaginait un 4-3-3 habituel, c’est plutôt un 4-4-2 avec Guirassy et Terrier devant, Bourigeaud à gauche et Tait à droite.

Coco a mis un peu de temps à se relever

Le tampon de Traoré était vraiment rugueux, mais ça va.

Carton jaune pour Hamari Traoré

Grosse obstruction avec l’épaule sur Coco.

Avec la perspective, on est nombreux à avoir vu le ballon au fond !

Frappe de loin de Bourigeaud déviée par le genou d’un défenseur. Lafont est pris à contre-pied, mais le ballon passe juste à côté du poteau alors qu’une partie du stade avait commencé à célébrer.

Première intervention de Lafont

Ce n’est pas très académique, avec une manchette au ras du sol sur une frappe flottante de Tait devant la surface.

Gomis récupère un ballon trop profond

Conséquence de la mainmise rennaise, Nantes se retrouve à devoir allonger.

Rennes veut imposer son tempo

Les locaux gardent le ballon et mènent le match à leur rythme. Ca coulisse bien côté nantais pour l’instant.

C’est parti !

Coup d’envoi dans une ambiance déjà belle.

La compo de Rennes avec Camavinga sur le banc

Rennes: Gomis – Traoré, Badé, Aguerd, Meling – Tait, Santamaria, Bourigeaud – Terrier, Guirassy.

Les remplaçants: Salin, Omari, Assignon, Truffert, Camavinga, Del Castillo, Ugochukwu, Sulemana, Abline.

La compo de Nantes avec Emond et Coco

Nantes: Lafont – Corchia, Castelletto, Pallois, Traoré – Girotto, Chirivella – Coco, Blas, Simon – Emond.

Les remplaçants: Petric, Appiah, Fabio, Sylla, Moutoussamy, De Sa, Manvelyan, Bukari, Merlin.

Suivez Rennes-Nantes avec nous ! (coup d’envoi à 17h00)

Un derby toujours sympathique à suivre, surtout que la hiérarchie supposée vacille un peu en ce début de saison. Nantes a 4 points après deux journées, tandis que Rennes n’a pas encore gagné et a concédé 2 nuls. On osera donc un seul pronostic : il y aura une grosse ambiance au Roazhon Park !



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Rennes #remporte #derby #contre #Nantes #première #victoire #Ligue

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)