Pointé à une inquiétante 16e place en Premier League, avec très peu d’avance sur la zone rouge, Leeds va mal depuis quelques semaines. Son entraîneur Marcelo Bielsa assume sa part de responsabilité dans cette période pour le moins compliquée.

Une seule victoire sur ses huit derniers matchs, des claques reçues contre Manchester City (7-0) ou Arsenal (4-1), et une 16e place au classement. Sans oublier une cascade de blessures. A mi-saison, la situation de Leeds a de quoi inquiéter. Loin de son niveau affiché au moment de sa remontée en Premier League, l’équipe entraînée par Marcelo Bielsa paraît à court d’idées. Avec une défense qui n’en finit plus de prendre l’eau (36 buts encaissés) et des attaquants peu en réussite, à l’exception du Brésilien Raphinha (8 réalisations).

Pour ne rien arranger, Leeds va devoir se débrouiller encore quelques semaines sans deux de ses cadres : Kalvin Phillips and Liam Cooper. Touchés aux ischio-jambiers, le milieu de terrain anglais et le défenseur écossais ne rejoueront pas avant le mois de mars, eux qui ont déjà manqué les trois dernières journées de championnat. Ce qui pourrait pousser Leeds, dont l’infirmerie est bien remplie, à se renforcer lors du mercato hivernal.

Il assume ses responsabilités

« Nous verrons en janvier si une alternative se présente dont on pourrait profiter », a confié ce vendredi Marcelo Bielsa en conférence de presse. Avant de se livrer à un mea culpa pour assumer sa part de responsabilité dans la période pour le moins compliquée que rencontrent actuellement les Peacocks. « L’évaluation de mon travail au cours de ces derniers mois est négative. Les situations que j’ai dû traverser, je n’ai pas pu les résoudre comme je le pensais », a reconnu le technicien argentin de 66 ans, en poste à Leeds depuis 2018, dans des propos rapportés par le Yorkshire Evening Post.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, abonnez-vous à nos offres

« La majorité des choses qui se sont produites, je pensais qu’elles pouvaient arriver, a-t-il poursuivi. J’imaginais que nos ressources les résoudraient, mais de toute évidence, ces ressources n’étaient pas adéquates, même s’il y a un pourcentage élevé de blessures, et que ce sont des choses que vous ne pouvez pas anticiper, encore moins dans cette proportion. Le reste des choses qui définissent nos faibles performances, je pensais qu’elles pouvaient arriver, et je n’ai pas été en mesure de les résoudre. »

Avec seulement 16 points pris en 18 matchs, Leeds n’a que cinq longueurs d’avance sur le premier relégable, Burnley, qui compte deux matchs en moins. Ces deux formations ont justement rendez-vous dimanche (15h) à Elland Road.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #mea #culpa #Bielsa #face #aux #grosses #difficultés #Leeds

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)