Qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial avant même d’affronter la Tunisie mercredi (16h), les Bleus ne connaissent pas encore leur prochain adversaire. Ils pourraient affronter la Pologne, l’Argentine, l’Arabie Saoudite ou le Mexique.

Faites vos jeux, tout est possible. Propulsée en huitièmes de finale de la Coupe du monde grâce à sa belle victoire samedi face au Danemark (2-1), et très bien partie pour terminer en tête de son groupe, l’équipe de France ne connaît pas encore l’identité de son adversaire au prochain tour. Seule certitude : le groupe D des Bleus croisera avec le groupe C, l’un des plus indécis avant la dernière journée de la phase de poules. Avec quatre points au compteur, la Pologne de Robert Lewandowski occupe pour l’instant la première place. Suivent l’Argentine (3 points), l’Arabie Saoudite (3) et enfin le Mexique (1). Autrement dit, chacune de ces équipes peut encore se qualifier pour les huitièmes.

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

S’ils ont aujourd’hui un petit avantage arithmétique, rien n’est fait pour les Polonais, qui auront rendez-vous mercredi avec l’Albiceleste de Lionel Messi, revigorée par son succès obtenu samedi face à de bien pâles Mexicains (2-0). Dans le même temps, à 20h (heure française), l’Arabie Saoudite et le Mexique se feront face. Pour rappel, seuls les deux premiers composteront leur billet. En cas d’égalité de points entre plusieurs nations, le premier critère pour les départager sera la différence de buts générale dans le groupe. Le nombre de buts marqués dans tous les matchs du groupe pourra ensuite être pris en compte. Puis viendra, si besoin, la différence particulière de points entre les équipes concernées par cette égalité, la différence de buts particulière…

L’Argentine, un bon souvenir

Les Bleus, eux, ont-ils une préférence ? Possible, même s’ils assurent être d’abord focalisés sur leur troisième match contre la Tunisie, programmé mercredi (16h heure française). « Ça amène de la tranquillité. Il y a de très fortes probabilités qu’on finisse premiers parce que notre différence de buts est bien meilleure que celle de l’Australie (6 points contre 3 et +4 de différence de buts contre -2), donc on est dans la position idéale. Le premier objectif est atteint », s’est félicité Deschamps après la victoire face aux Danois. Il y a quatre ans, en Russie, c’est l’Argentine qui s’était présentée aux Bleus en huitièmes. Résultat : un match dingue remporté 4-3 à Kazan avec un Kylian Mbappé majestueux, la fameuse demi-volée de Benjamin Pavard…

Les deux sélections ne se sont plus rencontrées depuis. Arrivés au Qatar en grande forme, portés par une remarquable série d’invincibilité de 36 matchs et gonflés de confiance après avoir enfin remporté un titre international, la Copa America 2021, premier trophée de la sélection depuis 1993, Messi et les siens sont d’abord tombés de haut. Avec cette gifle subie face aux Saoudiens d’Hervé Renard (2-1). Au bord du gouffre, ils sont toujours en vie grâce à leur succès contre le Mexique. La « Tri », de son côté, n’est pas un excellent souvenir pour la France. Tout le monde a forcément en mémoire cette défaite 2-0 lors du Mondial sud-africain en 2010, marquée par le clash Nicolas Anelka-Raymond Domenech.

Dans leur histoire, les Bleus ont affronté la Pologne à 17 reprises. La dernière fois, c’était en 2011, un amical gagné 1-0 avec Cédric Carrasso, Younès Kaboul ou encore Charles N’Zogbia. Une autre époque. Enfin, le seul France-Arabie Saoudite ayant eu lieu date de 1998 : le 4-0 au premier tour du Mondial.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Pologne #Argentine.. #quel #adversaire #pour #les #Bleus #huitièmes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)