Catégories

Donny van de Beek

Catégories

L’année 2021 n’a pas arrangé les choses. Cantonné au rôle de joueur de complément, Donny van de Beek (23 ans) n’a pas franchement vu sa situation personnelle s’améliorer à Manchester United depuis le début de l’année civile. Le milieu de terrain n’a démarré que des matches de FA Cup depuis janvier. Son bilan en Premier League est famélique : 2 petites titularisations pour un total de 13 apparitions (1 but).

La suite après cette publicité

Pour une première saison chez les Red Devils, l’international néerlandais, recruté pour plus de 40 M€ du côté de l’Ajax Amsterdam l’été dernier, s’attendait très certainement à autre chose. Si Ole Gunnar Solskjaer lui a demandé d’être patient, force est de constater que l’Oranje n’entre pas franchement dans ses plans. Le Norvégien lui préfère souvent des éléments tels que Fred, Nemanja Matic ou Scott McTominay malgré les absences à répétition de Paul Pogba.

van de Beek en a marre

Le Batave, récemment touché, commence à en avoir marre et, selon le Daily Star, envisage très sérieusement de quitter Old Trafford en juin. Le natif de Nijkerkerveen craint en effet que son avenir à court terme soit bouché à MU et se demande s’il ne doit pas d’ores et déjà commencer à se chercher un nouveau club pour se relancer la saison prochaine.

Le tabloïd anglais précise qu’il doit prochainement s’entretenir avec Ed Woodward, vice-président du club, pour savoir ce qu’il en est exactement et tenter de comprendre pourquoi il joue si peu. Il en a marre et ne se privera pas pour le faire savoir à son patron. Après cet entretien, Donny van de Beek, sous contrat jusqu’en juin 2025, tranchera définitivement.

Footmercato

Arrivé cet été du côté de Manchester United pour 43 millions d’euros, Donny van de Beek ne semble pas être dans les papiers de Solskjaer qui ne compte pas sur lui. Mais pas question de le laisser partir pour autant.

La suite après cette publicité

Alors qu’il n’a débuté que deux des 19 matches de Premier League cette saison, le milieu néerlandais souhaitait partir cet hiver pour retrouver du temps de jeu avant l’Euro 2020 dans un peu moins de 6 mois. Son sélectionneur lui avait d’ailleurs vivement conseillé. Selon les informations d’ESPN, avec un calendrier de matches très chargé à venir, les Reds Devils s’opposeraient catégoriquement au départ de l’ancien de l’Ajax. Cette saison, Van de Beek semble condamner à ne jouer que les matches de coupe. Il faudra forcer le destin.

Footmercato

Titulaire pour la première fois de la saison en Premier League contre Southampton, Donny van de Beek n’est pas sûr d’être présent lors de la réception du Paris Saint-Germain mercredi prochain. Touché à une cheville, le Batave a posté une photo de son pied sur Instagram avec la mention « Bienvenue en Premier League ».

La suite après cette publicité

De son côté, Manchester United a indiqué sur son site officiel que la disponibilité de son joueur face au PSG est en suspens. Pour rappel, le gardien espagnol David De Gea est également incertain en raison d’une blessure au genou.



Footmercato

Une bouffée d’oxygène. Au mois d’octobre dernier, Donny van de Beek avait retrouvé les Pays-Bas pour affronter le Mexique (7 octobre, amical) et l’Italie (14 octobre, Ligue des Nations). Face à la Squadra Azzurra, le milieu de terrain avait marqué le but égalisateur pour les Oranje (1-1). Pratiquement un mois plus tard, le natif de Nijkerkerveen a récidivé. Hier soir, il a de nouveau permis à sa sélection de recoller au score face à l’Espagne en marquant du gauche (1-1). Un but qui compte pour son équipe mais également pour lui qui vit des débuts plutôt compliqués à Manchester United.

La suite après cette publicité

80 minutes jouées en Premier League

Les Mancuniens n’avaient pas hésité à débourser 39 M€ (hors bonus) pour le déloger de l’Ajax Amsterdam, le club de sa vie. Mais Van de Beek était prêt à relever un nouveau défi comme il l’avait expliqué à son arrivée chez les Red Devils. «Je ne peux pas expliquer à quel point cette opportunité de rejoindre un club avec une telle histoire est incroyable. Je suis désormais prêt à franchir une nouvelle étape dans ma carrière et je veux performer au plus haut niveau. Il n’y a pas plus haut que Manchester United. L’équipe a quelques-uns des meilleurs milieux du monde et je sais que je peux beaucoup apprendre d’eux et apporter mes propres qualités au groupe. Après avoir parlé au manager de son projet pour l’équipe et avoir vu la direction excitante que prend le club, je suis impatient de démarrer».

Ses débuts, le Hollandais les a fait le 19 septembre dernier. C’était à l’occasion de la rencontre face à Crystal Palace. Malgré la défaite 3 à 1, l’ancien de l’Ajax avait marqué le seul but de son équipe. On se disait alors que son aventure à Man U allait bien démarrer. Mais ce n’est pas tellement le cas. Remplaçant le plus souvent, il n’a été titulaire qu’à 4 reprises en 10 matches toutes compétitions confondues (377 minutes). Mais il n’a débuté aucun match de Premier League, une compétition où il n’a joué que 80 minutes au total en 5 apparitions ! Ce qui ne plaît pas du tout à son agent, Sjaak Swart, qui avait poussé un énorme coup de gueule à la fin du mois d’octobre.

Van de Beek attend d’avoir sa chance

« Qu’il soit remplaçant, je n’aime pas du tout ça. Moi-même je n’aurais jamais pu rentrer pour jouer seulement quatre minutes », avait-il lâché. Si sa situation provoque l’incompréhension aux Pays-Bas, mais également chez certains supporters des Red Devils qui veulent le voir associé à Bruno Fernandes et Paul Pogba, le footballeur âgé de 23 ans n’avait jamais commenté son cas personnel jusqu’à présent. Après le match d’hier soir face à la Roja, le discret Van de Beek a décidé de sortir du silence et de lâcher ses vérités. Ses propos sont relayés par The Independent.

«Cela me semble cliché de dire cela, car bien sûr j’aurais aimé jouer plus, mais j’aime vraiment être dans cette belle équipe. J’ai été très bien accueilli et aidé par tout le monde. Je suis une personne patiente, mais bien sûr que vous y allez pour jouer le plus possible. Je pense aussi que, les minutes où j’ai joué, les moments où je suis entré, j’ai montré que je pouvais apporter quelque chose à l’équipe (…) Que me dit Solskjaer ? Que je dois être patient, mais aussi que je dois simplement continuer à faire ce que je fais. Et qu’il a vu que j’ai un bon impact quand j’entre sur le terrain. Mon heure arrivera. Et quand ces opportunités se présenteront, je devrai être là». Motivé, l’international néerlandais n’a pas l’intention de baisser les bras et veut montrer que MU ne s’est pas trompé en misant sur lui.

Footmercato

La gestion de Donny van de Beek, à Manchester United, commence à poser de sérieuses questions. Arraché à l’Ajax Amsterdam cet été au nez et à la barbe du Real Madrid, qui le suivait depuis très longtemps, le milieu de terrain international néerlandais venait renforcer un secteur de jeu très bien fourni avec les présences de Bruno Fernandes et de Paul Pogba notamment. On s’attendait à le voir intégrer ce milieu de terrain. Ce n’est pas le cas pour le moment.

La suite après cette publicité

Après la rencontre contre Brighton, où il n’est entré que dans le temps additionnel, son agent a sorti la sulfateuse : « qu’il soit remplaçant, je n’aime pas du tout ça. Moi-même je n’aurais jamais pu rentrer pour jouer seulement quatre minutes ». Une sortie médiatique qui n’a pas du tout plus à Patrice Evra, toujours très présent quand il s’agit de commenter l’actualité de son ancienne formation.

« Je pense que son agent devrait fermer sa bouche. (…) Quand tu achètes un joueur, cela veut dire que tu en as besoin pour gagner le championnat. Est-ce que Van de Beek va gagner le championnat pour nous ? Non », avait lâché l’ex-latéral gauche. Son coach, Ole Gunnar Solskjaer, avait pourtant indiqué qu’il aurait du temps de jeu. Contre le Paris SG, on ne l’a pas vu et contre Chelsea ce week-end non plus.

Présent contre le RB Leipzig ?

Mais au pays, on commence aussi sérieusement à se crisper. « Pour quoi a-t-il été recruté ? J’ai écouté la conférence de presse de Solskjaer et il n’avait que des éloges pour Donny. Pourtant, il ne lui a même pas offert une brève apparition. Il l’a acheté pour renforcer l’équipe. Pourquoi ne pas utiliser cette profondeur de banc ? », a fulminé Danny Blind, l’ancien manager des Pays-Bas, dans des propos rapportés par The Telegraph*.

En ce milieu de semaine, les Red Devils vont à nouveau affronter une équipe européenne en recevant le RB Leipzig, dans le cadre de la deuxième journée de Ligue des Champions. Peut-être que le Néerlandais aura enfin sa chance. Ce serait dommage de perdre psychologiquement un élément aussi talentueux alors que la saison, en termes de calendrier, s’annonce déjà corsée pour toutes les écuries continentales.

Footmercato

Son arrivée à susciter une certaine effervescence en Angleterre. Débarqué à Manchester United pour 40 millions d’euros, Donny Van de Beek devait apporter encore plus de consistance à l’entrejeu mancunien. L’ancien milieu de l’Ajax ne cachait d’ailleurs pas son impatience de découvrir la Premier League sous ses nouvelles couleurs. Sauf que tout ne se déroule pas comme prévu pour l’international néerlandais. En effet, ce dernier n’a toujours pas démarré une seule rencontre depuis son arrivée à United il y a un mois.

La suite après cette publicité

Et pourtant, Van de Beek a réalisé une entrée tonitruante face à Crystal Palace (1-3). En 23 minutes disputées, le principal protagoniste a déjà inscrit sa première réalisation à Manchester. Encore insuffisant aux yeux d’Ole Gunnar Solskjaer pour lui offrir une place de titulaire le week-end dernier face à Brighton (3-2). Le natif de Nijkerkerveen n’a disputé qu’une poignée de minutes face aux Seagulls. Quelques secondes qui lui auront tout de même permis d’être impliqué sur le penalty qui offre la victoire aux Red Devils.

Sjaak Swart réclame plus de temps de jeu pour Van de Beek

A son arrivée à United, Donny Van de Beek ne s’attendait pas forcément à subir un tel traitement de faveur. Et ce n’est pas ses 78 minutes disputées en Carabao Cup le 22 septembre dernier face à Luton (0-3) qui apaiseront les tensions… Il faut dire que sa potentielle association au milieu avec Paul Pogba et Bruno Fernandes faisait déjà saliver les supporters des Red Devils… Conscient que tout ne se déroule pas comme prévu pour son protégé, l’agent Sjaak Swart tape déjà du poing sur la table. Le représentant du milieu néerlandais a exprimé son courroux dans les colonnes de VoetballPrimeur.

Et l’intéressé n’hésite pas à fustiger indirectement Ole Gunnar Solskjaer pour l’utilisation de son poulain… « Qu’il soit remplaçant, je n’aime pas du tout ça. Moi-même je n’aurais jamais pu rentrer pour jouer seulement quatre minutes. Je dois dire qu’il a fait plus que trois bonnes choses. Le penalty qui amène le but vainqueur vient de lui. Normalement, ils auraient dû perdre au moins 7-1, Brighton a touché les montants et la transversale cinq fois. Ils ont une équipe sympa, mais ça ne devrait pas arriver à Manchester United, » décrypte ainsi Swart. Dimanche, Manchester United accueille Tottenham à Old Trafford pour le compte de la quatrième journée de Premier League. Ole Gunnar Solskjaer en profitera-t-il pour enfin faire démarrer sa nouvelle recrue ?

Footmercato