La première édition de l’Eleven All Stars aura lieu samedi prochain au stade Jean-Bouin, à Paris, entre les principaux streamers français et espagnols. Mais un match retour en Espagne est déjà acté dans les mois à venir, comme nous l’a confié Amine, l’influenceur à l’initiative du projet.

Le stade Jean-Bouin affiche déjà complet. Les 20.000 places mises en vente (entre 20 et 50 euros) pour la première édition de l’Eleven All Stars se sont écoulées en à peine quelques jours. Un engouement à la hauteur de la frénésie qui s’est emparée des réseaux depuis l’annonce de ce match de foot entre les principaux streamers français et espagnols. La rencontre aura lieu samedi prochain sur le terrain synthétique du Stade Français, dans l’ouest de Paris. Avec un coup d’envoi prévu à 20h45. Elle sera retransmise en direct sur la page Twitch d’AmineMaTue et la chaîne YouTube de DJ Mario. Les organisateurs s’attendent à de très fortes audiences, à l’image du Grand Prix Explorer, organisé le mois dernier par Squeezie sur le circuit du Mans.

Face à un tel enthousiasme, les fans se demandent dès à présent si une revanche aura lieu dans les mois à venir. Et la réponse est oui. Amine, l’initiateur de cet événement, l’a révélé au cours d’un entretien accordé à RMC Sport. « Il y aura un match retour et il aura lieu en Espagne. En vrai, il y a déjà des infos par rapport à ça, on connaît la période, mais je ne peux pas en dire plus. En tout cas, il y aura bien un match retour », a confié le créateur de contenus de 28 ans, qui sera le leader des Bleus face à la Roja.

« Il ne faut pas que ce soit un PSG-Auxerre »

« Je sens la pression monter de malade, admet celui qui a débuté sur Twitter il y a dix ans, avant de percer sur Twitch durant le confinement. J’ai rêvé il y a quelques jours que je ratais tout sur le terrain, c’était horrible (sourire). Mais la pression n’est pas que footballistique. Même si on a une production haut de gamme, qui a pas mal bossé avec RMC Sport sur les matchs de Ligue des champions, il y a pleins de facteurs qui rentrent en jeu: le public, le spectacle, le temps et puis le match. Je n’ai pas envie qu’on se rate. »

Avec Billy, Michou, Carlito, Boumé, Yannou ou Ravenzi, la team France a de quoi se défendre dans ce choc entre rivaux numériques. Mais l’Espagne et ses youtubeurs foot sont tout de même annoncés favoris. « C’est vrai, mais il ne faut pas qu’on soit trop outsiders non plus et que ce soit un PSG-Auxerre, prévient Amine, qui évoluera en attaque. Le but, c’est que le match soit équilibré, avec une victoire de la France. Ce n’est pas un match de charité, il y a une sorte de fierté et d’honneur en jeu. C’est totalement différent de certains matchs pour la rigolade qu’on peut voir. On va vraiment à la guerre. Ce ne sont pas nos potes les mecs en face. On vient pour les fumer! »

« On rêve en grand »

Au-delà de ce match retour déjà acté de l’autre côté des Pyrénées, le streamer originaire de Drancy (Seine-Saint-Denis) ne cache pas ses ambitions pour la suite. « On rêve en grand, confirme Amine. Cet event sert un peu de crash-test. On va voir comment ça se passe, à tous les niveaux. On a beaucoup d’idées en tête. Si ça se passe bien, on peut imaginer plein de choses derrière (…) Je pense vraiment que c’est le début de quelque chose. Les créateurs de contenus veulent se bouger et faire des choses eux-mêmes, monter leurs propres événements. Ça touche des personnes différentes. On n’a pas l’ambition de concurrencer des circuits de sports pros. On veut juste faire plaisir aux gens, en faisant les choses les plus divertissantes possibles ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #match #retour #entre #les #streamers #est #déjà #prévu #Espagne

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)