En plus d’avoir des blessés et des joueurs partis disputer la CAN, Rennes est confronté, comme plusieurs clubs de Ligue 1, à des cas positifs au coronavirus. Bruno Genesio a donc fait appel à des jeunes pour affronter Nancy ce dimanche en 16e de finale de Coupe de France.

Bruno Genesio va devoir (un peu) bricoler. Confronté à plusieurs cas positifs au coronavirus au sein de son effectif, l’entraîneur du Stade Rennais a convoqué un groupe très rajeuni pour défier Nancy ce dimanche (16h) en 16e de finale de la Coupe de France. Seuls trois défenseurs de métier feront le déplacement en Lorraine : l’arrière droit Lorenz Assignon, le latéral gauche Adrien Truffert, et Loïc Badé, seul rescapé dans l’axe. A moins d’aligner une défense à trois, Genesio sera donc obligé de faire reculer un milieu de terrain pour l’associer à Badé. Dans les buts, le Turc Dogan Alemdar (19 ans), arrivé l’été dernier de Kayserispor, pourrait avoir sa chance.

Bourigeaud et Terrier absents

En plus des blessés (Birger Meling, Jérémy Gélin), certains éléments sont partis en sélection en vue de la Coupe d’Afrique des Nations. C’est le cas de Nayef Aguerd (Maroc), Hamari Traoré (Mali) et Kamaldeen Sulemana (Ghana). Alfred Gomis manque lui aussi à l’appel. Il était pourtant prévu qu’il tienne sa place dans les buts en Coupe avant de rejoindre la sélection sénégalaise. A-t-il été testé positif au coronavirus ? En conférence de presse cette semaine, Genesio était resté très discret sur le nombre de joueurs exacts touchés par le Covid-19. Il avait simplement annoncé que Romain Salin, doublure de Gomis, en faisait partie.

« On est comme tous les Français, confrontés à une problématique sanitaire donc on a quelques cas, avait-il indiqué. On a été testés tous à la reprise et ceux qui ont été testés positifs ont été isolés immédiatement. On communiquera un groupe, donc forcément vous en déduirez le nombre de cas. » Attendus dans le groupe pour ce 16e de finale, Warmed Omari, Lesley Ugochukwu, Benjamin Bourigeaud, Martin Terrier et Loum Tchaouna sont notamment absents.

Pour rappel, la FFF a trouvé une parade pour éviter tout forfait en Coupe de France d’un club touché par le Covid-19. Elle a modifié le règlement en suspendant à titre exceptionnel l’article imposant la présence « sur la feuille de match d’au moins sept joueurs ayant pris part à l’une des deux dernières rencontres officielles disputées par leur équipe première », permettant ainsi à un club de piocher plus largement dans son équipe réserve et ses équipes de jeunes.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #groupe #très #amoindri #Coupe #France #coronavirus

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)