À la veille de son 8e de finale de Coupe du monde contre l’Espagne, le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, croit aux chances de son équipe, en dépit du style de jeu de la Roja basé sur une forte possession.

Le Maroc n’aura pas la possession du ballon contre l’Espagne. Comme le reconnaît le sélectionneur des Lions de l’Atlas, fataliste, sa sélection va subir face à la Roja ce mardi en 8e de finale de la Coupe du monde. Pourtant, il veut développer son football « moderne » pour créer l’exploit et déjouer les pronostics.

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

« La possession, ils vont l’avoir, qu’on le veuille ou pas. Et nous, il faut qu’on l’accepte »

« L’Espagne, c’est une des meilleures équipes du monde parce qu’ils savent ce qu’ils proposent et sont patients dans ce qu’ils proposent, analyse Walid Regragui ce lundi en conférence de presse. Ils ont une possession qui fait mal à l’adversaire et même au public. Rodri, Laporte-Alba, Alba-Laporte, Rodri-Busquets, Busquets-Rodri, tac, tac, tac, tac… Jusqu’à ce qu’à un moment donné, les joueurs commencent à fatiguer. Si on est forts dans nos têtes et qu’on accepte qu’ils vont avoir le ballon… »

Le nouvel homme fort du Maroc, qui a pris en main l’équipe nationale juste avant le Mondial, veut s’inspirer des sélections qui ont créé des surprises depuis le lancement du tournoi. « Je crois que sur les 20 derniers matchs, ils ont 70% de moyenne de possession de balle, poursuit-il. La possession, ils vont l’avoir, qu’on le veuille ou pas. Et nous, il faut qu’on l’accepte. Quand on regarde la Coupe du monde, le Japon, 17% de possession (contre l’Espagne), ils gagnent. 20 % contre l’Allemagne, ils gagnent. L’Arabie Saoudite contre l’Argentine, 20% de possession, ils gagnent ».

« On espère que demain l’Espagne ne saura pas quoi faire du ballon »

« À un moment donné, il va falloir qu’on regarde avec la FIFA s’il y a des points qui sont donnés par rapport à la possession, ironise ensuite Regragui. Le public aussi, il va falloir qu’on évolue. À chaque fois, à la fin du match on dit ‘possession, ils ont 70’, comme s’ils avaient gagné le match ou quoi. Le football, il est moderne. On espère que demain l’Espagne ne saura pas quoi faire du ballon. C’est un peu notre plan ». Début de la réponse à partir de 16h ce mardi, à l’Education City Stadium d’Al-Rayyan.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #fataliste #sur #possession #Roja #Regragui #veut #sinspirer #Japon

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)