Vitinha, jeune milieu de terrain portugais du FC Porto, est sur le point de rejoindre le PSG pour 40 millions d’euros. Le club de la capitale va payer la clause libératoire du joueur, considéré comme un futur grand à son poste.

Il sera, a priori, la première recrue de l’ère Luis Campos. Vitinha, de son vrai nom Vítor Ferreira, va bientôt quitter le FC Porto pour le Paris Saint-Germain, selon les informations de RMC Sport. Le club champion de France va débourser 40 millions d’euros, le montant de la clause libératoire de ce néo-international portugais, considéré comme un crack à son poste et qui a terminé la saison avec un sacre en Liga portugaise.

· Quel est son style de jeu?

Vasco Seabra, qui a eu à affaire à lui en tant qu’entraîneur du C.S. Maritimo, est formel: « C’est un extraterrestre ». Même son de cloche pour Rui Barros, ancien entraîneur adjoint du FC Porto: « C’est un phénomène ». Pour son compatriote Ruben Neves, c’est « l’un des meilleurs joueurs du championnat portugais ». D’une manière générale, beaucoup le comparent à l’illustre Deco.

Milieu de terrain axial, Vitinha est considéré comme un relayeur capable d’exceller à la construction, grâce à sa qualité de passe, mais aussi sur le plan défensif, par son positionnement. Il aime toucher beaucoup de ballons, ce qui le place à une moyenne de 62 passes par match en championnat. Son taux de passes réussies dépasse les 90% en Liga Portugal et en Ligue des champions. WhoScored, qui compile des statistiques Opta, le place dans le meilleur onze du championnat cette saison. Dans cette saison à 47 matchs toutes compétitions confondues (quatre buts, cinq passes décisives), Vitinha a été utilisé par Sergio Conceição comme milieu axial dans un 4-4-2, ou comme « 8 » dans un 4-3-3.

« C’est un joueur très à l’aise avec le ballon, qui a une vraie verticalité, qui joue vers l’avant, qui joue sous pression », se réjouit Walid Acherchour, consultant RMC Sport dans l’After Foot. « C’est un régal. Il faudra voir comment cela peut s’imbriquer dans le jeu, mais le PSG attire une vraie pépite. Dans le style de jeu, il va très rapidement devenir un des chouchous », prédit-il.

· Quel est son parcours?

Vitinha est un pur produit du centre de formation du FC Porto, qu’il intègre dès l’âge de 11 ans. Il y fait toutes ses classes, même s’il passe une année avec Padroense. Ses débuts professionnels remontent à janvier 2020, avec une entrée en jeu en Coupe du Portugal. Wolverhampton, qui aime accueillir des talents portugais, l’obtient en prêt lors de la saison 2020-2021. Il n’est que peu utilisé par Nuno Espírito Santo: à peine plus de 500 minutes de jeu en 19 matchs de Premier League. Ce qui n’incite pas le club anglais à lever l’option d’achat, fixée à 20 millions d’euros. « Je m’attendais à jouer plus », commentera plus tard l’intéressé.

Les Wolves s’en mordent sans doute les doigts. Cette saison, Vitinha a été élu trois fois joueur du mois (décembre, janvier, mars). « Je vis un rêve, sans aucun doute, et je veux juste terminer la saison de la meilleure façon », disait le joueur après sa dernière récompense. Son talent a été remarqué bien avant cela, avec les équipes de jeu. Il est ainsi élu révélation du Tournoi de Toulon 2019 avec l’équipe nationale des moins de 19 ans du Portugal. En 2021, il est finaliste malheureux de l’Euro Espoirs, mais se retrouve nommé dans l’équipe du tournoi.

Profitant d’une blessure de Ruben Neves, Vitinha découvre l’équipe A du Portugal en mars, à l’occasion des barrages européens pour la Coupe du monde 2022. Fernando Santos lui accorde sa première titulraisation le 12 juin, face à la Suisse en Ligue des nations (défaite 1-0). Le voilà désormais à trois apparitions internationales.

· Quelles étaient les dernières rumeurs mercato?

Avant que l’intérêt très concret du Paris Saint-Germain ne soit évoqué, la presse anglaise et portugaise a fait savoir que Manchester United et Arsenal suivaient le joueur de près. Le FC Barcelone a également été évoqué, mais sans plus.

Dans des propos rapportés le 15 juin par l’agence de presse Lusa, le président Pinto Da Costa a expliqué qu’un club avait fait une première approche sans apporter les 40 millions d’euros de la clause libératoire: « Il y a eu une offre spécifique, d’une valeur considérable, pour Vitinha, que nous n’avons pas acceptée. Nous avons fait mention de la clause de résiliation. Bien sûr, les fans peuvent être rassurés. Un euro sous la clause de rupture et Vitinha ne partira pas ».

· Ils ont dit à son sujet

Sergio Conceição, entraîneur du FC Porto (Sport TV via Expresso en mars 2022): « Il s’est développé de manière fantastique, surtout quand il n’a pas le ballon. Avec, nous savions déjà que c’est un joueur fabuleux, avec une technique fantastique et une qualité de conservation de la balle. Il s’est beaucoup amélioré dans ses longues passes, un point sur lequel j’insistais beaucoup, et dans le temps qu’il met à lâcher le ballon. Il me semble être un milieu de terrain complet. C’est l’un des joueurs qui récupère le plus de ballons, c’est l’un des joueurs les plus défensifs. Si nous combinons cela avec sa qualité technique, nous avons un joueur qui remplit le terrain ».

Deco, ancien international portugais (A Bola en février 2022): « J’y vois un authentique crack, un joueur au potentiel énorme, qui est déjà une référence dans son équipe. (…) C’est un footballeur remarquable, qui fait preuve d’une énorme maturité malgré son jeune âge et qui a une particularité qui le rend différent de tous les autres. Il lit le jeu comme personne, avant tout le monde, et anticipe les situations. Lorsqu’il parvient à combiner toutes ces compétences, il rend le jeu du FC Porto inarrêtable, imposant toujours le rythme, qu’il soit plus lent ou plus intense. Nous sommes face à un grand joueur ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #qui #est #Vitinha #probable #recrue #PSG #provenance #Porto

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)