Florian Wirtz réalise un excellent début de saison avec Leverkusen en Bundesliga et sur la scène européenne. A seulement 18 ans, l’international épate et fait déjà partie des grands espoirs du football mondial. Voici pourquoi le prodige allemand a déjà tout d’un grand.

Repéré chez les U17 de Cologne, Florian Wirtz a coûté près de 200.000 euros à Leverkusen en janvier 2020. Sur le papier, le montant investi par le Bayer pour un adolescent de 16 ans peut sembler important. Un peu moins de deux ans après son recrutement, le partenaire des Français Moussa Diaby et Amine Adli semble bel et bien valoir l’investissement consenti. Il se retrouve même dans le top 5 des joueurs à la plus forte valeur du début d’année 2022. Sous contrat jusqu’en juin 2026, le milieu offensif allemand est déjà évalué à 133 millions d’euros. Tout simplement phénoménal pour un gamin d’à peine 18 ans.

Un profil offensif et très technique, lancé par Bosz

Brièvement détenteur du record du plus jeune buteur de Bundesliga, battu depuis par le phénomène du Borussia Dortmund Youssoufa Moukoko, Florian Wirtz possède une vraie qualité face au but. Capable d’évoluer très haut sur le terrain, en soutien immédiat de l’attaquant, l’Allemand de 18 ans a aussi déjà dépanné sur l’aile gauche. Mais c’est dans un rôle de milieu offensif axial qu’il exploite le mieux son potentiel.

Du côté de Leverkusen, on a déjà fait de lui le successeur de Kai Havertz, de quatre ans son aîné et parti à Chelsea en 2020 contre environ 100 millions d’euros. Lancé par Peter Bosz lors de son passage outre-Rhin en mai 2020, Florian Wirtz a vite marqué les esprits. Outre une belle qualité de frappe, sa vision du jeu lui permet de trouver de belles zones de passe. Fin techniquement, il sent bien le jeu et cela lui offre la possibilité de se glisser entre les lignes ou dans les espaces dans le dos des défenseurs.

« Quand on voit la liste des joueurs qui ont marqué à 17 ou 18 ans en Bundesliga, on peut lui prédire un grand avenir, expliquait dès juin 2020 Polo Breitner, spécialiste du football allemand pour RMC Sport. Lancé par Peter Bosz, il a pas mal de jeu. On pense que c’est le successeur de Kai Havertz. Une fois de plus, le Bayer Leverkusen nous a sorti un petit joueur à suivre. »

Florian Wirtz avec Leverkusen face au Bayern Munich
Florian Wirtz avec Leverkusen face au Bayern Munich © Icon Sport

Un début de saison canon

La suite du début de carrière de Florian Wirtz donne déjà raison au membre de la Dream Team RMC Sport. Si Peter Bosz a quitté l’Allemagne pour rebondir à l’OL et si l’intérimaire Hannes Wolf est déjà parti, le prodige a continué de se développer pendant toute la campagne 2020-2021, avec huit buts et autant de caviars en 38 rencontres. Les entraîneurs sont passés, lui est resté. D’abord remplaçant pour ses deux premières apparitions de la saison en championnat, Florian Wirtz s’est rapidement rendu indispensable avec deux passes décisives et un but en sortie de banc. Il est ensuite devenu un titulaire indiscutable sous les ordres de Gerardo Seoane avec le Bayer 04.

Apparu à 13 reprises cette saison en Bundesliga, Florian Wirtz a marqué cinq buts et délivré huit passes décisives. Son bilan comptable se veut encore meilleur si l’on y ajouter ses prestations européennes. En plus de briller outre-Rhin, le néo-international allemand aux quatre sélections (lors des éliminatoires pour le Mondial 2022) a impressionné en Ligue Europa avec trois nouveaux pions et trois offrandes en cinq matchs face à Ferencvaros et surtout contre le Celtic ou le Betis Séville. Si le club allemand a terminé premier de son groupe et rêve d’une épopée en C3, il peut grandement remercier son crack de 18 ans.

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour voir le meilleur de la Ligue Europa

Un avenir radieux à l’étranger?

A tout juste 18 ans et dans un marché où les jeunes à fort potentiel plaisent toujours autant, Florian Wirtz semble destiné à exporter son talent loin de Leverkusen. Sous contrat avec l’actuel quatrième de Bundesliga jusqu’en juin 2026, l’avenir du milieu de devrait pas poser immédiatement problème car son club reste en position de force.

Le Bayer pourrait néanmoins décider de profiter des nombreux courtisans, parmi lesquels figureraient notamment Liverpool ou Chelsea. Du côté de l’Espagne, certains médias imaginent même le Real Madrid se positionner sur lui afin de venir renforcer l’incroyable armada dont rêve le président Florentino Perez dans les années à venir.

Mais qui dit joueur allemand performant, dit presque automatiquement Bayern Munich. Reste à savoir si le club bavarois tentera sa chance et si le Bayer acceptera de renforcer un concurrent direct, alors que des écuries étrangères sont intéressées. Selon les dernières rumeurs parues outre-Manche, Florian Wirtz constitue la priorité de Ralf Rangnick pour l’entrejeu de Manchester United.

Spécialiste du foot allemand, l’actuel entraîneur des Red Devils aurait ainsi identifié son profil pour le futur de l’équipe. L’incertitude autour de l’avenir du technicien, engagé jusqu’à la fin de saison comme intérimaire, et l’arrivée probable d’un nouveau coach risque de faire évoluer les choses.

Leverkusen compte sur lui

N’en déplaise à ses prétendants, Florian Wirtz n’est pas à vendre pour le moment. Du côté de Leverkusen on semble vouloir bâtir une belle équipe autour de lui et le milieu ne devrait pas bouger dans l’immédiat.

« Il y a un peu plus d’un an, la plupart des gens pensaient que le Bayer Leverkusen n’aurait plus de joueur comme Kai Havertz pendant des décennies. Maintenant, Florian a de nouveau fait un bond fantastique lors des six derniers mois, s’est enthousiasmé Rudi Voller, le directeur sportif de Leverkusen, auprès de Bild fin décembre. Cette évolution me surprend car il ne faut pas oublier que c’est encore un jeune joueur. »

Florian Wirtz célèbre un but avec Leverkusen
Florian Wirtz célèbre un but avec Leverkusen © Icon Sport

Et l’ancien attaquant de l’OM et de la Mannschaft de rappeler: « Ce n’est pas seulement sa situation contractuelle mais aussi en raison de la confiance que nous avons établi en lui ou sa famille, nous savons qu’il sera ici entre de bonnes mains encore pour quelques années. Nous voulons que Florian reste avec nous quelques années. C’est important pour nous et pour toute la Bundesliga. Et je pense que c’est aussi son plan. Peut-être qu’un jour viendra le temps où Florian sera trop à l’étroit ici, comme Kai. Maiscela prendra encore du temps. »

Avec une fin de saison 2021-2022 dans la lignée de ses premières années chez les pros, nul doute que la valeur de Florian Wirtz n’en finira plus de grimper. Viendra un moment où le Bayer Leverkusen ne pourra plus retenir son nouveau prodige.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport



Source link
rmcsport.bfmtv.com #qui #est #Florian #Wirtz #gamin #qui #affole #Bundesliga #mercato

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)