Titularisé d’entrée par Rennes, jeudi en barrage aller d’Europa Conference League contre Rosenborg (2-0), avant même sa présentation officielle, Baptiste Santamaria est arrivé de Fribourg pour 14 millions d’euros. Un investissement qui se justifie.

Réputé inépuisable, Baptiste Santamaria s’était fait un nom à Angers en enchaînant les performances de bon niveau footballistique mais aussi de très haut niveau physique. Il fut par exemple, en 2019-2020, le joueur à avoir parcouru le plus de kilomètres dans une saison (352 km contre 309 pour son poursuivant). Des qualités techniques et de marathonien qui n’ont pas échappé à la Bundesliga, avec un transfert à Fribourg en septembre 2020. Une saison plus tard (30 matchs et un but), le joueur de 26 ans fait son retour dans le championnat de France, à Rennes, qui a décidé de miser sur lui.

Pourquoi Rennes a cassé sa tirelire pour lui?

Santamaria a été recruté pour 14 millions, une somme rondelette dans un mercato français qui, PSG et OM mis à part, est plutôt frappé par l’austérité. Le milieu de terrain a été ciblé et ardemment souhaité par le clubs breton et par son staff, qui ont fait le forcing pour accueillir l’éphémère fribourgeois.

L’objectif pour Bruno Genesio et ses adjoints: avoir, après le départ de Steven N’Zonzi, un joueur de devoir avec un gros volume, qui puisse occuper le poste de numéro 6, de sentinelle et répéter les efforts. Mais en misant sur lui, et en l’installant à ce poste, Rennes s’offre aussi la possibilité d’avoir, grâce à la polyvalence du joueur, un élément qui puisse se muer en relayeur, en box to box. Le Stade Rennais a réussi son coup en arrachant le joueur à d’autres cylindrées de Bundesliga, intéressées par le profil de Baptiste Santamaria.

Pourquoi revenir en France après une seule année en Allemagne?

Le milieu de 26 ans a vu, dans cette opportunité rennaise, plusieurs avantages non négligeables. D’abord, il rejoint un environnement qui ne lui est pas inconnu, avec quelques connaissances au sein du club (notamment Flavien Tait avec qui il a évolué à Angers).

Mais Baptiste Santamaria est un ambitieux et, à moyen terme, l’équipe de France reste dans un coin de sa tête: être « exposé » dans un club de Ligue 1 plus visible aux yeux du sélectionneur national n’était pas pour lui déplaire. Par ailleurs, les marques de confiance témoignées par le coach rennais et par le club – qui consent un effort financier important – ont fini de le convaincre.  

Une union qui a déjà porté ses fruits, puisqu’à peine arrivé (et pas encore présenté), le joueur a été titularisé en barrage de la nouvelle Europa Conference League jeudi. Il a d’ailleurs joué 90 minutes et apporté le volume qu’espérait son équipe, lors d’un match qui a vu Rennes l’emporter 2-0 face à Rosenborg (retour jeudi, à suivre sur RMC Sport). Un mariage qui semble être de raison entre Rennes et Santamaria, qui retrouvera la Ligue 1 ce dimanche après-midi lors d’un derby face à Nantes. 

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater le barrage retour de Rennes en Europa Conference League



Source link
rmcsport.bfmtv.com #pourquoi #Rennes #cassé #tirelire #pour #Santamaria

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)