Après sa victoire samedi contre Toulouse, lors de la 15e journée de Ligue 1 (2-1), le Stade Rennais va devoir gérer une trêve d’un mois et demi en raison du Mondial au Qatar. Une situation qui n’emballe pas du tout son entraîneur Bruno Génésio.

Une victoire pour rester sur le podium. Le Stade Rennais s’est imposé face à Toulouse, samedi, lors de la 15e journée de Ligue 1 (2-1). Benjamin Bourigeaud et Arnaud Kalimuendo ont permis au club breton de sécuriser sa troisième place au classement, derrière le PSG et Lens. Au moins jusqu’à la fin de l’année.

Après ce neuvième succès de la saison en championnat, les hommes de Bruno Génésio vont se scinder en deux, comme la plupart des équipes européennes. Certains joueurs vont rejoindre leur sélection pour aller disputer la Coupe du monde au Qatar. Les autres vont rester en Ille-et-Vilaine pour effectuer une préparation automnale très inhabituelle. De quoi agacer un peu Génésio.

« C’est du n’importe quoi »

« Des gens ont décidé que cette Coupe du monde aurait lieu en plein milieu du championnat, donc on se doit de s’adapter, a confié le technicien de 56 ans à Prime Vidéo. Mais on part complètement dans l’inconnu. On va faire quasiment une deuxième préparation, avec des joueurs qui seront à la Coupe du monde. S’ils sont éliminés, il faudra leur laisser du repos… »

Le prochain match du Stade Rennais est prévu la semaine du 28 décembre à Reims, lors de la 16e journée de L1 (la date et l’horaire n’ont pas encore été fixés). Une dizaine de jours après la finale de la Coupe du monde 2022. Et il s’enchaînera avec la réception de Nice le week-end suivant. De quoi tracasser Bruno Génésio, qui craint de devoir composer avec un effectif amoindri: « Peut-être que les premiers matchs après la trêve, on jouera sans six, sept ou huit joueurs, suivant la Coupe du monde. C’est du n’importe quoi mais nous on s’adapte, comme d’habitude, j’ai envie de dire ».



Source link
rmcsport.bfmtv.com #part #dans #linconnu #Génésio #peste #contre #trêve #imposée #par #Coupe #monde

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)