19 juillet 2021
par Socrates

Les autres sujets

l’éventuelle prime des Bleuets est connue

Alors qu’elle s’apprête à débuter le tournoi de football des Jeux Olympiques de Tokyo face au Mexique ce jeudi (10h, heure française), l’équipe de France de Sylvain Ripoll ne figure pas parmi les favoris après les nombreux refus des clubs de libérer leurs joueurs pour la compétition. Pourtant, la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu, a confirmé qu’il y aurait des primes en cas de médailles éventuelles pour les sportifs français. 65 000 euros pour l’or, 25 000 euros pour l’argent et 15 000 euros pour la médaille de bronze.

La suite après cette publicité

«Avoir une médaille d’or, c’est aussi ce qui permet de changer le classement des nations puisque ce sont les médailles d’or qui comptent prioritairement par rapport aux autres médailles. Et monter sur un podium pour une médaille d’argent ou de bronze, c’est aussi ce qui changera notre place au classement des nations, a-t-elle déclaré au micro de France Inter ce lundi. Les sportifs ne sont pas tous professionnels avec un contrat à l’année. C’est le seul moment où ils peuvent être récompensés pour tout le travail et l’investissement qu’ils ont mis au quotidien pendant quatre ans. Avoir 65 000 euros quand on gagne une médaille d’or, c’est rien par rapport à l’investissement et au travail qu’on a effectué». De quoi motiver les Bleuets à aller au bout.

Footmercato

Publicité