Selon le New York Times, de puissants responsables du Qatar ont ordonné de déplacer des tentes de bières prévues dans les stades de la Coupe du monde pour les cacher des regards. Ce qui pousse les organisateurs à trouver un juste équilibre avec Budweiser, puissant sponsor de la compétition.

A cinq jours du match d’ouverture de la Coupe du monde (Qatar-Equateur, dimanche à 17h), les organisateurs de la compétition doivent encore faire face à quelques changements inattendus. Selon le New York Times, de puissants dirigeants qatariens ont exigé de déplacer des tentes de bières prévues autour des stades afin de les cacher des regards. L’ordre serait directement venu de la famille royale et serait liée à la crainte « que la présence importante d’alcool dans les stades pendant la Coupe du monde ne perturbe la population locale et ne représente ainsi un problème de sécurité potentiel », indique le journal américain.

Ce changement pousse les organisateurs à une adaptation de dernière minute pour contenter toutes les parties dont la marque de bières Budweiser, puissant sponsor de la compétition qui doit s’afficher sur ces tentes et points de vente. Au Qatar, pays musulman conservateur, l’accès à l’alcool est étroitement contrôlé. Les visiteurs ne peuvent s’en procurer que dans les bars des hôtels désignés. La Fifa et les dirigeants du pays de Golfe avaient travaillé pendant de longs mois pour convenir que la vente de boissons alcoolisées serait autorisée dans un périmètre de sécurité à l’extérieur des sites mais pas à l’intérieur des stades. Cet accord est donc remis en cause de manière unilatérale.

>> Suivez toutes les infos de la Coupe du monde EN DIRECT

Cette délocalisation soudaine des tentes aurait provoqué des tensions entre la Fifa et Budweiser qui estime que cela limite la diffusion de son image et affecte sa capacité à vendre ses produits alors que la marque débourse environ 75 millions d’euros pour s’associer à la Coupe du monde. La marque aurait confié au New York Times n’avoir été informée que samedi dernier de ce changement. La société « travaille avec la FIFA pour déplacer les points de vente de la concession vers des emplacements comme indiqué », a déclaré une porte-parole de Budweiser au New York Times dans un communiqué.

Alors que les stands de bière étaient en cours de préparation depuis un mois, « un message a filtré selon lequel l’un des plus hauts dirigeants de la famille royale du Qatar avait demandé que les concessions soient déplacées vers des endroits moins gênants », poursuit le journal. Selon le New York, l’ordre aurait pour possible origine le cheikh Jassim bin Hamad bin Khalifa al-Thani – le frère de l’émir au pouvoir du Qatar et le royal le plus actif dans la planification quotidienne du tournoi –, ce qui suggère qu’il n’était pas négociable. Les responsables auraient ainsi demandé à ce que les tentes de bières soient éloignés des autres concessions, comme celle de McDonald’s, des stands de marchandises et d’autres sponsors.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #les #tentes #bière #mises #labri #des #sur #ordre #hauts #dirigeants #qataris

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)