La fédération équatorienne a expliqué mardi avoir voulu se prémunir de « sanctions injustes » en ne sélectionnant pas Byron Castillo, au centre d’une polémique au sujet de sa nationalité.

L’Équateur ne prend aucun risque. C’est pour se prémunir de toute « sanction injuste » que le sélectionneur Gustavo Alfaro a choisi de ne pas convoquer Byron Castillo pour la Coupe du monde 2022, a fait savoir mardi la fédération équatorienne de football. Au centre d’une polémique au sujet de sa nationalité, le joueur en question a forcé le Tribunal arbitral du sport à trancher le litige soulevé par les fédérations du Chili et du Pérou.

>> Toutes les informations sur la Coupe du monde 2022 en direct sur RMC Sport

Le joueur a déjà coûté une pénalité à l’Équateur

Aligné lors des qualifications sud-américaines pour le Mondial, Byron Castillo aurait bénéficié d’une fraude à l’état civil pour se faire passer pour un Équatorien alors qu’il est né en Colombie. Toutefois, la justice sportive a estimé que la sélection nationale de l’Équateur avait le droit de l’aligner pendant les éliminatoires, au motif que les autorités locales avaient « reconnu » le joueur comme un « citoyen équatorien ».

Pour autant, le Tribunal arbitral du sport a condamné la fédération équatorienne de football à une amende d’environ 100.000 euros et à une pénalité de trois points pour les éliminatoires sud-américains du Mondial 2026.

« Je me tiens vent debout contre tout »

Pour la fédération équatorienne, cette décision « sème illégitimement le doute sur le contenu » du passeport de Byron Castillo, ce qui « pourrait non seulement compromettre le parcours de l’équipe nationale dans cette Coupe du monde, mais compromettre également sa participation à la prochaine édition ». La décision du TAS est selon elle « arbitraire » et « sans base légale ».

L’absence de Castillo, qui a joué huit matches des éliminatoires sud-américains et les derniers matches amicaux de l’Équateur, a été une surprise lundi. Le défenseur latéral a publié mardi sur son compte Instagram une photo de l’équipe nationale avec comme commentaire: « Allons-y avec foi. Je mise sur vous. Mon rêve ne s’arrête pas là, je me tiens vent debout contre tout ».

L’Equateur, qui disputera sa quatrième Coupe du monde après avoir terminé 4e des qualifications sud-américaines, est dans le Groupe A. Il disputera le match d’ouverture dimanche contre le pays hôte, le Qatar, puis affrontera les Pays-Bas le 25 novembre et le Sénégal le 29 novembre.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #lÉquateur #pas #appelé #Byron #Castillo #pour #éviter #des #sanctions #injustes

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)