Invité du média espagnol El Chiringuito, Florentino Pérez a assuré que le PSG n’était pas perçu par le Real Madrid comme un ennemi. Mais le président merengue s’est tout de même montré critique envers les clubs possédés par des Etats.

Le PSG et le Real Madrid entretiennent une relation chaotique depuis plusieurs saisons. Entre postures respectueuses entre les deux institutions et batailles acharnées sur le terrain et le mercato. Si les confrontations sur le pré ont tourné régulièrement à l’avantage des Merengue, les bras de fer sur le marché des transferts ont été le plus souvent remportés par le club champion de France. Notamment sur le dossier Mbappé, retenu par le PSG à l’été 2021 contre sa volonté de rejoindre le Real, et qui a finalement prolongé cet été avec Paris. Au grand dam des Madrilènes qui l’attendaient les bras ouverts.

Perez veut résoudre le « problème » des clubs-états

Invité de l’émission espagnole El Chiringuito, Florentino Perez a assuré de ses bons sentiments envers le club parisien. « Le PSG n’est pas un ennemi. Ni Chelsea, ni City. Tous ceux qui concourent avec nous sont des amis. On s’entend bien avec tout le monde », a assuré le président madrilène.

De quoi assurer des échanges totalement pacifiés entre les deux clubs ? Pas certain. Car la suite de la prise de parole du président madrilène est moins engageante. « Les clubs-états sont un problème que nous devons résoudre », a lancé Perez dans une réponse adressée sans équivoque au PSG.





Source link
rmcsport.bfmtv.com #PSG #nest #pas #club #ennemi #assure #Pérez

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)