Troyes va débourser 600.000 euros pour s’attacher les services de Bruno Irles, son prochain entraîneur, en remplacement de Laurent Batlles.

Pour arracher Bruno Irles à son club actuel, Quevilly-Rouen, l’ESTAC, actuel 15e de Ligue 1, va sortir le chéquier et verser l’équivalent de 600.000 euros à l’équipe normande, 11e de Ligue 2 à mi-parcours. Ce dimanche, Irles a disputé contre Monaco, en Coupe de France, son dernier match sur le banc de QRM, achevant son aventure sur une élimination aux portes des huitièmes de finale de la compétition.

Irles: « Je suis encore sous contrat avec Quevilly »

S’il ne fait plus aucun doute que le Rochefortais va prendre la direction de l’Aube la semaine prochaine, une décision qu’il a confirmé à ses joueurs dans les vestiaires après l’élimination en Coupe de France, Bruno Irles essaie tant bien que mal de ménager le suspense là où il n’y en a plus. Question d’élégance, sans doute.

Interrogé sur un départ plus que probable à Troyes pour remplacer Laurent Batlles, Bruno Irles n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet, se contentant d’indiquer que le dossier était entre les mains des présidents: « La suite, on verra… Ça va se décider bientôt, dans quelques heures ou quelques jours. Je suis encore sous contrat avec Quevilly-Rouen Métropole pour un an et demi… »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #montant #payer #lESTAC #pour #recruter #Irles

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)