Les médias brésiliens s’inquiètent pour Neymar, blessé à la cheville droite jeudi face à la Serbie (2-0) mais se rattachent aux propos optimistes de Tite, sélectionneur brésilien, assurant que la star rejouerait lors de la Coupe du monde.

Pour le moment, il faut attendre. Mais la blessure à la cheville droite de Neymar, jeudi face à la Serbie (2-0), suscite un vent d’inquiétude au Brésil. La star a fondu en larmes sur le banc de touche après avoir dévoilé sa cheville bien enflée aux yeux du monde. Alors, la presse brésilienne s’inquiète mais veut aussi croire au rétablissement rapide de son meneur de jeu en se basant sur les propos optimistes de Tite. Le sélectionneur brésilien s’est dit « sûr et certain » que le joueur du PSG allauit rejouer lors de cette compétition.

>> Suivez toutes les infos de la Coupe du monde EN DIRECT

Globo Esporte s’appuie sur ces paroles pour croire au retour rapide de Neymar, en attendant un diagnostic plus précis ce vendredi. Il étudie aussi les candidats pour son remplacement avec Rodrygo, comme option numéro 1, selon de nombreux journalistes. Le jeune joueur du Real Madrid pourrait au moins prendre la place de Neymar, lundi face à la Suisse. Le site Lance! fait aussi sa une sur les propos de Tite et célèbre Richarlison, héros de la victoire face à la Serbie avec un doublé.

« Bienvenue à la Coupe du monde des blessures »

Pour UOL Esporte, la blessure de Neymar s’ajoute à la longue liste des joueurs touchés ou absents depuis le début de la compétition. « Bienvenue à la Coupe du monde des blessures: le Brésil fait face à la malédiction du Qatar ». Le journal énumère ainsi les nombreux forfaits de taille dont les nombreux ayant frappé la France (Benzema, Kimpembe, Koundé, Hernandez…) ou les doutes sur l’état de forme d’autres stars (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo).

En Espagne, Mundo Deportivo, journal catalan, déclenche « l’alarme » sur Neymar, ancien joueur du Barca. Tout le monde est désormais suspendu au prochain bulletin médical de la Seleçao. Le joueur, lui, est sorti du silence sur les réseaux sociaux sans évoquer ce nouveau coup dur.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #presse #brésilienne #tremble #pour #Neymar

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)