La pression sera d’autant plus grande sur les épaules de la Française, première femme à arbitre un match de Coupe du monde masculine, que la rencontre sera décisive pour la qualification en huitièmes.

Stéphanie Frappart va devenir, à l’occasion du match entre l’Allemagne et le Costa Rica (jeudi à 20h), la première femme à officier lors d’une rencontre de Coupe du monde masculine, la suite logique d’une ascension fulgurante, saluée par le sélectionneur allemand. Hansi Flick a eu des mots très classes pour l’arbitre française, alors que la rencontre sera décisive pour la qualification pour les huitièmes de finale dans le groupe E. « Je lui fais confiance à 100 %, a-t-il affirmé en conférence de presse. Elle l’a pleinement mérité grâce à ses performances de haut niveau. J’espère qu’elle attend le match avec autant d’impatience que nous, et qu’elle fera une bonne performance comme nous tous demain. »

Kostermann: « Pour moi, c’est normal »

Le sélectionneur allemand a emboîté le pas de son défenseur Lukas Klostermann qui, quelques instants plus tôt, s’était presque étonné, de façon positive, que la nomination de Stéphanie Frappart suscite autant de curiosité, alors qu’elle tient le sifflet en Ligue des champions, et qu’elle est donc habituée aux rencontres à fort enjeu. « Elle a déjà arbitré en Ligue des champions et s’y est très bien comportée, a constaté le joueur du RB Leipzig. Elle mérite d’arbitrer ce match. Je lui souhaite le meilleur. Pour moi, c’est complètement normal. Je n’ai jamais fait attention avant un match à savoir si c’était une femme ou un homme qui tenait le sifflet. »

Frappart: « On sera là le jour J »

Première femme arbitre en deuxième division française (2014), puis en Ligue 1 masculine (2019), en Supercoupe d’Europe (août 2019), en Ligue des champions (décembre 2020) et en finale de Coupe de France (7 mai dernier), Stéphanie Frappart continuera à écrire l’histoire jeudi au stade al-Bayt. « J’ai un peu l’habitude de ce poids là et je ne m’en fais pas une montagne », nous confiait-elle après sa désignation pour la Coupe du monde. L’arbitre sentait néanmoins le poids des attentes, déjà prête à y répondre: « Il y aura forcément plus d’attention, plus de médias. J’ai déjà arbitré des gros matches. Je sais qu’on sera attendu et on sera là le jour J. »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #lAllemagne #salue #choix #Frappart #pour #match #contre #Costa #Rica

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)