Moise Kean, attaquant de la Juventus, aurait été victime de cris racistes jeudi lors de la rencontre sur le terrain de Naples (1-1), lors de la 20e journée de Serie A.

Moise Kean (21 ans) a-t-il encore été victime d’abus racistes, jeudi soir? L’attaquant de la Juventus aurait été la cible de cris de singe en provenance des tribunes de Naples où son équipe a concédé le match nul (1-1). Une séquence semble le confirmer avec des sons assez distincts émanant des tribunes sur l’un des premiers ballons touchés par l’ancien attaquant du PSG. En France, les commentateurs de beIN Sports, qui diffusait la rencontre, ont fait allusion à cet épisode en direct en regrettant « des choses qu’on n’aime pas entendre ».

Aucune réaction des entraîneurs, des clubs, ni dans les médias italiens

Moise Kean est entré en jeu à la 75e minute à la place d’Alvaro Morata. Mais le sujet n’a pas du tout été évoqué par les grands médias sportifs italiens depuis le coup de sifflet final. Il n’a donné lieu à aucune réaction d’après-match parmi les joueurs ou entraîneurs de Naples et de la Juventus. L’international italien ne s’est pas, non plus, prononcé sur ses réseaux sociaux.

Le joueur, actuellement prêté à Everton, a déjà été victime de plusieurs insultes racistes au cours de sa carrière. En avril 2019, il avait été pris pour cible par des supporters de Cagliari devant lesquels il avait ensuite célébré son but. Son geste avait été critiqué par son propre coéquipier, Leonardo Bonucci, qui avait estimé que la faute était partagée à 50-50. A l’époque, la réaction du défenseur avait évidemment choqué et fragilisé le vestiaire de la Juve. Quelques semaines plus tard, la Ligue italienne avait choisi de ne pas sanctionner Cagliari en estimant que « les chants en question étaient certes répréhensibles, mais n’avaient eu qu’une incidence limitée sur le déroulement du match ».

Formé à la Juventus, Moise Kean a été transféré à Everton en 2019. Il a été prêté au SG la saison dernière avant de revenir sous la même forme à la Juve l’été dernier. Cette saison, il a marqué trois buts en 13 matchs de Serie A, où la Juventus pointe à la cinquième place.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Kean #victime #cris #racistes #Naples

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)