Dans un billet publié par le journal Die Zeit, Philipp Lahm a critiqué l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’ancien capitaine de l’équipe d’Allemagne, qui est également directeur de l’Euro 2024, pointe le comportement de l’émirat au sujet de l’homosexualité, de l’égalité hommes-femmes ou des conditions de travail des ouvriers étrangers.

Philipp Lahm, le capitaine de l’équipe d’Allemagne championne du monde 2014, a estimé ce dimanche que le Qatar n’aurait pas dû se voir confier l’organisation du Mondial 2022. « Attribuer la Coupe du monde au Qatar a été une erreur », a écrit l’ancien défenseur dans un billet publié par le journal Die Zeit. « Les homosexuels sont toujours criminalisés, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes, la liberté de la presse et la liberté d’expression sont restreintes », a mis en avant l’ancien international de 39 ans. Il a également qualifié d' »épouvantables » les conditions de travail des ouvriers étrangers.

« Cet environnement ne m’intéresse pas en tant que fan de football », a-t-il ajouté, accusant la Fédération internationale de football d’avoir « causé du tort au football » en choisissant l’émirat. « Le football n’est pas un sport populaire au Qatar et il n’y a pratiquement aucune chance pour les filles d’y jouer », a dénoncé Lahm. La Fifa a attribué le Mondial au Qatar en 2010, le premier pays arabe à organiser l’événement. Depuis plusieurs mois, l’émirat fait face à des critiques croissantes à propos du traitement des personnes LGBTQ+ mais aussi des travailleurs étrangers et des femmes ou encore de la climatisation de sept de ses huit stades, qui ont coûté 6,5 milliards d’euros.

L’homosexualité qualifiée de « dommage mental » par un ambassadeur qatari

Mardi dernier, la ministre allemande de l’Intérieur avait critiqué les déclarations d’un ancien joueur qatari, « ambassadeur » du Mondial 2022, qualifiant l’homosexualité de « dommage mental ». Ce dernier, Khalid Salman, avait « regretté » le lendemain que son propos ait été « sorti de son contexte », mais estimé que la culture conservatrice du Qatar « ne changerait pas pour la compétition ».

Le Qatar, où l’homosexualité est criminalisée, assure que tous les supporters seront accueillis « sans discrimination » lors de la compétition, qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre. L’émirat dit attendre plus d’un million de visiteurs à cette occasion.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #confier #lorganisation #Qatar #était #une #erreur #tacle #Philipp #Lahm

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)