Présent dans les Grandes Gueules du Sport ce samedi sur RMC, Stephen Brun a pointé la dernière sortie de Karim Benzema, qui a sous-entendu vendredi que Didier Deschamps mentait à propos de sa blessure et de son forfait lors de la dernière Coupe du monde. Plus que le fond du dossier, c’est la communication de l’attaquant que regrette notre consultant.

« Mais quelle audace »: voilà la réponse formulée par Karim Benzema après l’explication de Didier Deschamps sur son forfait et départ du dernier Mondial. Dans un entretien au Parisien ce vendredi, le sélectionneur des Bleus a refermé à sa manière le dossier Benzema en livrant sa vérité sur le forfait de l’attaquant en raison d’une blessure.

Après l’annonce de cette blessure, Karim Benzema était parti au petit matin, sans saluer le reste du groupe et du staff. « En le quittant je lui dis: ‘Karim, il n’y a pas d’urgence’. Tu organises ton retour avec le team manager. En me réveillant, j’apprends qu’il est parti, a confié Deschamps. C’est sa décision, il ne vous dira pas le contraire, je la comprends et la respecte ».

Didier Deschamps a assuré par ailleurs qu’aucun joueur ne s’est « réjoui » du départ de Benzema. « Karim m’a dit lui-même qu’il n’aurait pas été prêt », a aussi lâché le technicien à propos d’une potentielle présence de l’attaquant du Real Madrid pour le Mondial. Une version qui ne semble donc pas coller à celle du principal intéressé.

« On ne sait jamais clairement ce qu’il pense »

« Sacré Didier », a également répondu Karim Benzema, là où il avait accompagné son premier message d’un emoji… clown.

« Autant j’adore le joueur qui est fantastique mais l’homme me laisse dubitatif. Il a 35 ans, il est père de famille, est-ce qu’il n’a pas passé l’âge de donner des réponses à Didier Deschamps avec des rébus et des énigmes du Père Fouras, s’est interrogé Stephen Brun ce samedi lors des Grandes Gueules du Sport sur RMC. C’est catastrophique. »

« Toute sa vie, Karim Benzema alimente des polémiques avec des messages subliminaux, a ajouté Stephen Brun. On ne sait jamais clairement ce qu’il pense. Je trouve ça ridicule. Qu’il vienne nous expliquer pourquoi Deschamps est un menteur en nous donnant sa version des faits. »

Pour Marion Bartoli, qui participait au débat avec Stephen Brun, le mode de communication du Ballon d’or correspond à l’époque: « Il réagit à un article de la manière la plus rapide et le plus rapide aujourd’hui, ça passe par les réseaux sociaux. S’il considère que son honneur a été bafoué, qu’il y a un mensonge qu’il ne peut pas laisser passer, qu’il réagisse! »



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Brun #déplore #les #énigmes #Père #Fouras #Karim #Benzema

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)