Peter Bosz n’a pas apprécié le spectacle proposé par ses joueurs ce dimanche, avec une lourde défaite à Angers (3-0) pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1. En conférence de presse après la partie, l’entraîneur néerlandais a critiqué la mentalité de ses hommes.

Comme lors de la première journée, l’OL n’a pas réussi à s’imposer ce dimanche. En déplacement à Angers, les Gones ont connu un lourd revers (3-0). De quoi provoquer la frustration de Peter Bosz, nouvel entraîneur lyonnais, qui n’a pas apprécié le visage affiché par ses joueurs face à l’équipe de Gérald Baticle, ancien du club.

Sofiane Boufal avait ouvert le score (19e), sur une faute de main d’Anthony Lopes, à l’issue d’un centre-tir de Jimmy Cabot. « D’abord, il faut féliciter Angers car ils ont mérité de gagner et même sur ce score de 3-0. A la pause, il devait déjà y avoir 3-0 ou 3-1 avec l’occasion de Karl Toko-Ekambi, qui pouvait marquer aussi. Angers nous a laissé dans le match. Ils ont joué en équipe aussi, alors que nous, on avait 11 joueurs qui faisaient leur propre chose », a fustigé Peter Bosz, en conférence de presse d’après-match.

« Nous n’avons pas vu vraiment une équipe qui veut gagner, ça me dérange. On peut parler de la défense, ou de performances individuelles. Mais le football commence avec la mentalité de vouloir gagner un match. Là-dessus, il faut donner 100%. Je l’ai vu du côté d’Angers, mais pas dans mon équipe, regrette le technicien. C’est très facile de parler de tactique… Mais nous n’avons rien fait avec le ballon. Sans mouvement, nous n’avons pas joué vite, en 1 touche ou 2. »

« Qu’est-ce qu’on a donné aux fans? Rien »

Au retour des vestiaires, l’OL a sombré à nouveau avec un but contre son camp de Marcelo (53e). Puis Azzedine Ounahi a enfoncé le clou (77e), pour offrir provisoirement la place de leader à Angers.

« Notre mentalité n’était pas bonne. Je ne suis pas vraiment inquiet mais ça me rend fou, a encore lâché Bosz, à propos de la prestation de son équipe. Je ne sais pas combien il y avait de fans dans les tribunes aujourd’hui. C’est loin de Lyon pourtant. Qu’est-ce qu’on a donné aux fans? Rien. Rien du tout. Cela commence avec le coeur. Le groupe qui est là, ce sont de bons joueurs, ils l’ont montré par le passé mais il faut jouer ensemble. Il faut être une vraie équipe. C’est mon boulot, je comprends bien, on va travailler là-dessus. »

Si Peter Bosz a largement critiqué ses joueurs, ceux-ci n’ont pas apprécié non plus la prestation d’ensemble. Nouveau capitaine, Léo Dubois a réclamé « plus de caractère » pour la suite, tout comme Anthony Lopes. Le technicien néerlandais aura une semaine pour cogiter, avec la réception dimanche prochain de Clermont, qui reste sur deux victoires en ce début de saison.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Bosz #tacle #mentalité #ses #joueurs #après #claque #Angers

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)