L’Américain Antonee Robinson, qui évolue à Fulham, est suivi par les Girondins de Bordeaux pour se renforcer au poste de latéral gauche. Un prêt serait envisagé.

À moins de deux semaines de la reprise de la Ligue 1, Bordeaux commence enfin à s’activer sur le marché des transferts. En même temps qu’ils avancent sur le dossier de leur nouvel entraîneur, les Girondins ont ciblé un joueur pour le poste de latéral gauche: l’Américain Antonee Robinson, de Fulham. Le club négocie un prêt avec option d’achat, mais est pour l’instant bloqué par le salaire du joueur.

>> Les infos mercato en direct

À 23 ans, Robinson serait intéressé par le challenge : il souhaiterait continuer à jouer en première division pour continuer à croire en ses chances d’être appelé en équipe nationale, lui qui compte 12 sélections avec les États-Unis. Ce ne sera pas le cas s’il reste à Fulham, puisque le club anglais a terminé à la 18e place de Premier League la saison passée et a été relégué en Championship.

Petkovic attendu

La saison passée, il a disputé 28 matchs en Premier League, la plupart du temps comme titulaire, en dépannant parfois au poste de milieu gauche, ce qui pourrait être une option pour les Bordelais. Avec sa sélection américaine, il a encore été sélectionné pour un match amical face au Costa Rica, en juin, mais n’a pas été sélectionné pour les deux dernières Gold Cup.

Si les Girondins ont mis autant de temps à s’activer sur le marché des transferts, c’est aussi parce qu’ils ne connaissent pas encore l’identité de leur coach pour la saison prochaine. Jean-Louis Gasset, qui occupe le poste depuis août 2020, était toujours sur le banc lors du dernier match amical de l’équipe, un nul (1-1) à Lorient. Mais des négociations sont en cours avec la Fédération suisse pour enrôler Vladimir Petkovic, actuel sélectionneur de la Nati, avec qui il a éliminé la France lors de l’Euro 2021.



Source link
rmcsport.bfmtv.com #Bordeaux #cible #latéral #gauche #américain #Antonee #Robinson

Auteur

Pied droit en or, pas de grigri, pas de chichi, un crochet une frappe et nous fermons le jeu, catenaccio :)